Le high tech au service du coureur

Le high tech au service du coureur

Publié le , modifié le

Un coureur averti en vaut-il deux ? En course à pied, rien ne remplace un gros moteur mais, à force d'entraînement spécifique, on peut facilement augmentée sa cylindrée. Depuis quelques années, l'apparition des montres cardio-GPS pour le grand public a révolutionné ce sport universel. Et quand on y ajoute les dernières évolutions high tech, impossible de s'en passer. Nec plus ultra du secteur, la Forerunner 610 de Garmin. Explications.

Qu'on ne se trompe pas, ce type de produit n'est pas à la portée de toutes les bourses ni destiné aux coureurs du dimanche. L'intérêt sportif est évident si on prépare des courses de façon régulière. Pour faire simple, un cardio mesure votre fréquence cardiaque (FC), soit le nombre de battements de votre cœur à la minute. Chaque mesure est personnelle, aussi bien la FC au repos que la FCMax. Si on veut progresser en course à pied, il va falloir travailler dans certaines zones de FC. Pour les sportifs, plutôt à partir de 70 % de la FCMax.

Jurisprudence Apple oblige, on est entré dans l'ère du tout tactile. Garmin en fait l'un de ses points forts sur la 610. Alors gadget ou pas ? Après un usage régulier, on prend très vite le pli et le résultat est très satisfaisant. Les menus défilent d'un simple mouvement de doigt. Idem pour la validation. On y gagne en ergonomie, en affichage des données et en look (voir plus bas). Avec ce signe extérieur de richesse, la 610 n'en a pas moins soigné l'intérieur, le cœur de la montre. On y trouve d'abord l'essentiel avec la l'allure, la position GPS, la FC, les calories dépensées.

Si la Forerunner 610 se limitait aux données de base, on resterait sur notre faim. Bien entendu, elle va beaucoup plus loin grâce à ses aides à l'entraînement. Le Training Effect est ainsi conçu pour évaluer vos séances et leur impact sur votre capacité cardio-respiratoire. Une bonne indication pour se dépasser. L'autre fonction phare est le Virtual Racer. Ce nouvel outil permet de courir face à adversaire virtuel, un peu comme un fantôme dans un jeu vidéo. En fait, la montre charge vos anciens temps et les comparent à celui en cours. Vous pouvez ainsi savoir si vous êtes en avance ou en retard sur votre meilleur chrono enregistré. Il va sans dire qu'il faut plutôt emprunter un parcours à la topographie identique. L'idée est excellente et vous offre un challenge à chaque sortie. Enfin, vos données peuvent se transférer sans fil sur un PC ou un Mac (Garmin Connect).

On peut être sportif et apprécier les belles choses… Au-delà de ses fonctionnalités, la 610 se distingue aussi par son look furieusement tendance. Sobriété et design, la dernière née de Garmin peut se porter dans d'autres lieux que sur une piste ou dans des sous-bois. Dernier point, le multi-fonction avec GPS se paye à un moment ou à un autre. La 610 se montre assez gourmande en énergie et demande un rechargement très régulier. Pour éviter le coup de la panne, on pourra noter une fonction mise en veille pas superflue. Au final, cette Forerunner 610 s'avère le compagnon idéal pour muscler votre niveau en course à pied ou en cyclisme (modèle compatible avec un capteur GDC 10). A condition d'y mettre le prix (349€). Mais quand on aime…

Xavier Richard @littletwitman