Renaud Lavillenie
Renaud Lavillenie | AFP PHOTO / FILIPPO MONTEFORTE

Le Décanation fête ses 10 ans

Publié le , modifié le

Le Décanation, qui transforme chaque année l'athlétisme en sport collectif, fête dimanche ses 10 ans et revient au stade Charlety de Paris pour cette symbolique onzième édition qui clôturera la saison sur piste.

"La FFA a toujours cru en cette compétition", souligne son président Bernard Amsalem sur le site de la fédération française. "La volonté était d'inventer un concept novateur tourné vers la dimension collective. Au fil des années, le DécaNation est devenu un rendez-vous incontournable", estime-t-il. Cette année, la compétition d'athlétisme par équipes regroupe sept nations: la France, la Chine, le Japon, l'Ukraine, les Etats-Unis, l'Italie et la Russie.

Le concept est simple: dix disciplines sont au programme, chez les femmes comme chez les hommes, avec un représentant national par épreuve. Chaque représentant rapporte des points à son pays en fonction de son classement (9 pts pour le vainqueur, 7 pour le 2e, 6 pour le 3e, jusqu'à 1 point pour le 8e car le Décanation a parfois rassemblé huit pays). Le total des points délivre le classement final du Décanation. Les dix disciplines au programme sont les suivantes (hommes et femmes à chaque fois, sauf mention): 100 m, 400 m, 800 m, 1500 m, 100 m/110 m haies, 3000 m steeple, hauteur (dames)/perche (messieurs), longueur (dames)/triple saut (messieurs), poids, disque. Une fois encore, l'occasion devrait être belle d'associer quelques performances à une ambiance festive.

Et ce, même si le bilan français aux Mondiaux de Pékin (2 médailles de bronze) invitera probablement moins aux effusions que l'an dernier à Angers, quelques jours après des championnats d'Europe historiques (23 médailles). La saison tire à sa fin et les héros seront probablement fatigués. Qu'importe. Quelques figures internationales feront le déplacement.

Du beau monde d'engagés

A commencer par le recordman du monde de la perche Renaud Lavillenie, qui a remis les pendules à l'heure vendredi à Bruxelles en s'adjugeant une 6e Ligue de diamant de la discipline, unique athlète au monde dans ce cas. L'autre star tricolore présente à Charléty sera le sprinteur Jimmy Vicaut, finaliste mondial sur 100 m à Pékin, et co-recordman d'Europe (9.86). Côté étranger, les stars seront à chercher du côté des Etats-Unis, de nouveau favoris et qui restent sur sept victoires de suite dans le Décanation, avec le sprinteur Mike Rodgers ou la hurdleuse Sharika Nelvis. Les haies masculines, sur 110 m haies proposeront également une jolie bataille entre le champion du monde russe Sergey Shubenkov et le Français Pascal Martinot-Lagarde.