Mehdi Baala
L'athlète français Mehdi Baala | AFP - OLIVIER MORIN

Le compte de Baala piraté

Publié le , modifié le

Contrairement à l'information annoncée par l'AFP en fin d'après-midi ce mercredi, Mehdi Baala n'a pas mis un terme à sa carrière. Le compte twitter qui l'avait annoncé n'est en fait pas celui de l'athlète. Il l'a assuré à l'AFP lui-même lors d'une interview.

La retraite n'est finalement pas pour tout de suite. L'information donnée sur le réseau social de la retraite de Mehdi Baala a surpris tout le monde. A 18h34, une dépêche AFP l'annonçait reprenant un tweet provenant de ce compte qui se présentait comme officiel : "Ma carrière est terminée, mais je préfère que l'on s'intéresse aux  athlètes qui courent plutôt qu'à moi". "Je n'ai aucun regret. J'ai préféré me focaliser dès cette année sur mon après-carrière. Je suis totalement épanoui dans ce que je fais", ajoutait-il quelques instants après. Quarante-cinq minutes plus tard, une nouvelle dépêche annulait la première : ce compte n'était pas celui du vice-champion du monde 2003 et du médaillé de bronze aux JO de Pékin (2008) . Une information que Baala lui même confirmé. "Le compte Twitter qui porte mon nom n'est en fait pas vraiment mon compte officiel", a expliqué à l'AFP Baala, à propos du compte @MehdiBaala. "Jusqu'à présent, on laissait faire parce que c'était plutôt sympa, mais là  c'est problématique", a reconnu Baala. Ce dernier a précisé lors de cet entretien avec l'agence de presse qu'il ne connaissait pas la personne qui gérait ce compte et qu'il allait entreprendre une démarche en vue de récupérer le contrôle de ce compte Twitter.

Fin en 2014

Après avoir tiré cet épisode au clair, l'athlète a ensuite a fait le point avec l'AFP sur son avenir proche. Là, je reviens de blessure donc je reprends l'entraînement, a-t-il  expliqué. J'espère toujours pouvoir faire deux-trois meetings pour clôre ma  carrière: à Liévin en salle, pour remercier le public du Nord (où il est  licencié depuis plusieurs années), à Villeneuve d'Asq, et également à Strasbourg (d'où est originaire Baala)", a-t-il développé. Baala, qui aura 35 ans le 17 août prochain, tirera donc sa révérence en 2014. Il devrait poursuivre la mission entamée cette année, à savoir conseiller les athlètes de l'équipe de France. Ce qu'il avait fait notamment lors des Championnats d'Europe en salle de Göteborg en mars, ou lors des récents Championnats d'Europe par équipes de Gateshead (Grande-Bretagne), fin juin. Récemment encore, le spécialiste du demi-fond a fait bénéficier de son  expérience les jeunes cadets de l'équipe de France avant leur participation aux  Championnats du monde, à Donetsk (Ukraine). "Je pense quand même être encore quelqu'un qui sait de quoi il parle", a-t-il plaisanté. Une chose que l'athlète maîtrise, à défaut de maîtrisé les réseaux sociaux.