Renaud Lavillenie réussit son entrée
Renaud Lavillenie réussit son entrée | JONATHAN NACKSTRAND / AFP

Lavillenie tranquille, Nana Djimou proche de l'or

Publié le , modifié le

Le perchiste Renaud Lavillenie a parfaitement réussi son entrée dans la compétition en se qualifiant sans coup férir pour la finale à la différence de Romain Mesnil, éliminé. Antoinette Nana Djimou pointe en tête de l'heptathlon des Championnats d'Europe d'athlétisme avec de grandes chances de victoire avant l'ultime 800 m.

Nana Djimou, championne d'Europe en salle du pentathlon l'an dernier à  Paris-Bercy, a parfaitement négocié la reprise des épreuves en battant ses  records personnels à la longueur (6,42 m) et au javelot (55,82 m), les deux  disciplines au programme de la matinée. Avec 5693 points, il lui reste maintenant à bien négocier le 800 m final,  sa bête noire et son point faible, pour mettre au pas ses adversaires, en  particulier l'Ukrainienne Lyudmyla Yosypenko (5531 pts), a priori meilleure que  la Française sur le 800 m.

Mesnil à côté

A la perche, Romain Mesnil a connu une sévère désillusion en se montrant  incapable de franchir la moindre barre. Mesnil, double vice-champion du monde,  a patienté un long moment avant de débuter son concours à 5,55 m, trop haut  pour lui ce matin. Quelques minutes auparavant, Renaud Lavillenie avait lui franchi l'obstacle  facilement à son premier essai, en jaillissant du banc de repos - habillé et  sans avoir encore choisi sa perche - à moins d'une minute de son saut... Le tout avec le sourire et une décontraction étonnante. Un autre Français accompagnera Lavillenie en finale en la personne de  Jérôme Clavier, heureux 12e des qualifications.

Les relais en finale

Le relais 4x100 m masculin français s'est qualifié pour la finale des Championnats d'Europe dans le temps de 39.01, samedi matin à Helsinki. Le relais français, composé dans cet ordre d'Emmanuel Biron, Christophe Lemaitre, Pierre-Alexis Pessonneaux et Jimmy Vicaut, a géré sa demi-finale malgré un passage de témoin délicat entre Lemaitre et Pessonneaux. La France a devancé l'Allemagne (39.04) et la Suisse (39.41).

Le relais 4x100 m féminin français s'est aussi qualifié pour la finale des Championnats d'Europe avec notamment un excellent dernier relais de Christine Aaron. Les quatres femmes (Carima Louami, Ayodele Ikuesan, Jennifer Galais et Christine Arron) ont été devancées par l'Ukraine (42.70) mais ont dominé la Pologne (43.13). La dernière ligne droite a d'ailleurs mis aux prises Arron (38 ans) et Ottey dans une réminiscence des grandes heures du sprint féminin de la fin des années 90.

Darien et Doucouré tranquilles

Ladji Doucouré, champion du monde 2005  dans le même stade, Garfield Darien et Samuel Coco-Viloin se sont tous les  trois qualifiés pour les demi-finales du 110 m haies. Doucouré a pris la 4e place de sa série, en relâchant complètement dans les  derniers mètres - les 4 premiers étaient qualifiés - pour franchir la ligne en  13 sec 96/100 (vent: -1,2 m/s). Le champion de France Garfield Darien a effectué une course très propre et,  tout en maîtrise, a dominé ses adversaires en 13 sec 46/100 (vent: -2,0 m/s). Enfin, Coco-Viloin a également gagné sa place en terminant 3e en 13 sec  72/100 de sa série remportée par le prodige russe Sergey Shubenkov (21 ans) en  13.28 (vent: +1,1 m/s).

En revanche, Hind Dehiba, vice-championne d'Europe en titre du 1500, a été éliminée dès  les demi-finales de l'épreuve, amoindrie par un tendon d'Achille récalcitrant  au pied gauche.Le Français Florien Carvalho s'est qualifié pour la finale du 1500 m en prenant la 4e place de sa demi-finale en 3:41.50.

Mathieu Baratas