Benjamin Kiptoo
Benjamin Kiptoo | AFP - ALBERTO PIZZOLI

Kiptoo et Jeptoo rafflent tout

Publié le , modifié le

Le Kenyan Benjamin Kiptoo a survolé le 35e marathon de Paris en bouclant en solo les 42, 195 km en 2h06'28''. A plus de 20 km/h de moyenne, il a devancé son compatriote Kipyego et l'Ethiopien Wendimu. Chez les femmes, c'est également le Kenya qui triomphe avec le sacre de Priscah Jeptoo, qui l'emporte en 2h22''52. Belle performance côté français avec la 10e place d'Abdellatif Meftah.

40.000 appelés, deux élus. Kiptoo et Jeptoo, aux noms cartoonesques, ont plané sur le Marathon de Paris qu'ils ont tous les deux remporté en survolant leur catégorie et en hissant haut le pavillon kenyan. Chez les hommes, le premier nommé était régulièrement cité parmi les prétendants, il a confirmé ces attentes. Quatrième l'an passé, Benjamin Kiptoo, déjà vainqueur à Rome en 2009, n'a laissé aucune chance à la concurrence en s'échappant seul à six kilomètres du but. S'il échoue tout près du record à Paris, nul doute qu'il l'aurait battu s'il avait été un peu plus inquiété. Mais il était trop fort et c'est avec plusieurs centaines de mètres d'avance qu'il a franchit la ligne d'arrivée, située Avenue Foch, devant Bernard Kipyego (2h07'14'') et l'Ethiopien Eshetu Wendimu (2h 07'28'').

Paris, capitale kenyane

Eternellement en lutte avec l'Ethiopie pour ce qui est de la domination sur le fond mondial, le Kenya a marqué des points à Paris puisque Priscah Jeptoo a permis a son pays de réaliser un magnifique doublé grâce à son succès dans l'épreuve féminine. En dépit d'une fin de course difficile où sa foulée s'est soudainement heurtée, Jeptoo a elle aussi faussé compagnie à ses rivales à quelques kilomètres de l'arrivée pour s'imposer en solitaire sur l'Avenue Foch devant sa compatriote Agnes Kiprop (2h24'41'') et en améliorant nettement son record personnel qui était de 2h27'01''. 

La satisfaction française du jour s'appelle Abdellatif Meftah. Le Manceau, qui s'alignait dans le premier marathon de sa carrière, a terminé les 42,195 km en 2 h 10 min 53 sec après être resté à deux minutes des hommes de tête jusqu'au 35e kilomètre. "A partir du 30e, pire encore après le 35e, ça a été très dur", racontait Meftah qui a fait l'essentiel de sa course avec deux autres Français, James Theuri (13e, 2h12:05.) et Simon Munyutu (16e, 2h13:21.), et dont le principal objectif était de réaliser les minima (non encore définis) pour les Jeux olympiques de Londres. "C'est un grand jour pour moi", reprenait le jeune homme de 29 ans, premier Européen du jour, qui a pour nouvel objectif de descendre sous les 2 h 08 minutes à New York, le prochain marathon qu'il disputera.

Les classements :

. Messieurs:
1. Benjamin Kiptoo (KEN) 2 h 06:31.
2. Bernard Kipyego (KEN) 2 h 07:16.
3. Eshetu Wendimu (ETH) 2 h 07:33.
4. Alfred Kering (KEN) 2 h 07:41.
5. Assefa Girma (ETH) 2 h 07:43.
6. Stephen Chebogut (KEN) 2 h 08:02.
7. henry Sugut (KEN) 2 h 08.22.
8. Bettona Sahle Warga (ETH) 2 h 10:12.
9. Zambala Yegeze (ETH) 2 h 10:38.
10. Abdelatif Meftah (FRA) 2 h 10:53.

. Dames:
1. Priscah Jeptoo (KEN) 2 h 22:55.
2. Agnes Kiprop (KEN) 2 h 24:43.
3. Koren Yal (ETH) 2 h 26:57.
4. Eyerusalem Kuma (ETH) 2 h 27:02.
5. Margarita Plaksina (RUS) 2 h 27:07.

Julien Lamotte