Kevin Mayer nouveau recordman du monde du décathlon
Kevin Mayer nouveau recordman du monde du décathlon | NICOLAS TUCAT / AFP

Kevin Mayer dans le cercle des recordmen du monde français

Publié le , modifié le

A Talence, Mayer a pulvérisé le record du monde du décathlon. Il rejoint ses compatriotes dans le club très fermé des Français, actuels détenteurs de records du monde : Renaud Lavillenie, Yohann Diniz et Teddy Tamgho.

Kevin Mayer est entré dans la légende de l’athlétisme et du décathlon. Le premier Français à dépasser la barre mythique des 9 000 points. Le premier homme à dépasser les 9 100 points. Un exploit qui en rappelle d’autres.

• Renaud Lavillenie, 6 m 16 au saut à la perche

Kevin Mayer dans le cercle des recordmen du monde français
© AFP - ADRIAN DENNIS

Le plus marquant d’entre eux est sans doute celui de Renaud Lavillenie. Le 15 février 2014, à Donetsk, dans le pays de Sergueï Bubka, réalise l’impensable. Les 6,15 m de l’Ukrainien, réalisés en 1993 également à Donetsk, sont effacés des tablettes par le Français, alors âgé de 26 ans. 6 m 16 est le nouveau record du monde du saut à la perche.

« J’ai déjà dit que ce serait une bonne chose que Renaud batte ce record, qu’il apporte de la gloire à l’athlétisme. C’est quelqu’un de très bien sur le plan humain. Honnêtement, c’est normal », a affirmé Sergueï Bubka, après l’exploit.

« Bubka reste un des plus grands athlètes de tous les temps. Se dire que je passe devant lui, ce n’était pas imaginable il y a quelques années. Je me suis entrainé super dur pour ça. J’ai fait des choix et tout paie. »

• Yohann Diniz, 3 h 32 min 33 sec au 50 km marche

Kevin Mayer dans le cercle des recordmen du monde français
© AFP - FRANCK FIFE

Le 15 août 2014, lors des championnats d’Europe de Zurich, Yohann Diniz ne tient plus et ne peut rester en place dans le peloton. Il s’échappe et termine premier, loin devant ses adversaires du jour. Diniz enlève son troisième titre européen consécutif et bat, à 36 ans,le record du monde de Denis Nijegorodov de près de deux minutes.

Après les désillusions des jeux de Rio (2012) et des championnats du monde de Moscou (2013), Diniz revient de loin. « Je n'avais plus envie de rien, à plus vouloir sortir du lit, à ne plus pouvoir affronter le monde », a confessé le facteur rémois, après ce record du monde.

• Teddy Tamgho, 17m92 au triple saut (en salle)

La joie du triple-sauteur Teddy Tamgho
La joie du triple-sauteur Teddy Tamgho © AFP - PATRICK BAZ

6 mars 2011, championnats d’Europe en salle de Paris. Teddy Tamgho, champion du monde en salle l’an passé et déjà détenteur du record du monde avec 17,91 m, débute comme un mort de faim son concours. Dès son deuxième essai, il efface son record d’un petit centimètre. Performance qu’il rééditera quelques minutes plus tard, à son quatrième essai. Il devient ainsi champion d’Europe en salle.

Teddy Tamgho reste toutefois loin du record du monde en plein air de Jonathan Edwards (18,29 m). Le record personnel du Parisien se situe à 18,04 m, une performance réalisée à Moscou, en 2013, lorsqu’il est devenu champion du monde du triple saut. Ils étaient alors trois, avec Kenny Harrisson (18,09 m) en 1996, à avoir dépassé les 18 mètres.

Victor Lengronne @victorlengronne