Haile Gebreselassie
Haile Gebreselassie |

Gebreselassie se retire

Publié le , modifié le

L'Ethiopien Haile Gebreselassie, 37 ans, a annoncé dimanche sa retraite, après avoir abandonné lors du marathon de New York en raison d'une blessure à un genou. Gebreselassie a dû renoncer au 25e kilomètre."Je n'aurais jamais pensé me retirer, mais pour la première fois je pense que le jour est venu" a déclaré déçu le record du monde de la spécialité.

Véritable mythe vivant, "Gebre", a collectionné titres et records du monde tout au long de son parcours doré sur piste et sur route. Au cours de sa carrière, l'Ethiopien a été sacré deux fois championolympique sur 10.000 m (1996 et 2000) et a remporté quatre titres dechampion du monde toujours sur 10.000 m. 
Depuis le marathon de Berlinen 2008, il détient le record du marathon en 2h 03 min 59 sec.

Mais c'est surtout dans sa chasse aux records (26 chronos battus au total) que l'Ethiopien est époustouflant. Le 1er juin 1998, sur sa piste fétiche d'Hengelo aux Pays-Bas, "Gebre" reprend au Kényan Paul Tergat le record du 10.000 m (26:22.75), établi sur la même piste cinq ans plus tôt.  L'homme à la foulée bondissante se signale de nouveau le 13 juin 1998 à Helsinki en effaçant des tablettes mondiales un autre Kényan, Daniel Komen, sur 5000 m, en 12 min 39 sec 36/100.
 Il sera dépossédé des meilleures marques mondiales sur ces deux distances  aux JO d'Athènes en 2004, par Kenenisa Bekele, devenu le nouveau roi du fond

 "Gebre" délaisse alors les pistes pour se consacrer au marathon. En octobre 2005, il signe la meilleure performance mondiale de l'année (2 h 06 min 20 sec) à Londres pour le deuxième marathon de sa carrière. Dans la foulée, il bat les records du monde du 20 km (55:48.) et du semi-marathon (58:55.) en janvier 2006.
De retour sur 10.000 m aux Jeux de Pékin en 2008, l'Ethiopien n'obtient qu'une 6e place, laissant son cadet Kenenisa Bekele l'égaler avec un deuxième titre.
Mais Gebreselassie continue d'écrire sa légende en battant le record du monde du marathon en 2007 puis en l'améliorant en 2008 à Berlin
Peu avant l'édition 2010 du marathon de New York, la légende éthiopienne envisageait de poursuivre sa carrière jusqu'aux JO de Londres, un rêve auquel il a dit adieu dimanche, visiblement affecté par son abandon.