La Jamaïquaine Shelly-Ann Fraser -Pryce
La Jamaïquaine Shelly-Ann Fraser -Pryce | AFP - Kirill Kudryatsev

Fraser-Pryce va se concentrer sur le 200

Publié le , modifié le

La Jamaïcaine Shelly-Ann Fraser-Pryce, reine du sprint cet été avec son triplé mondial sur 100, 200 et 4x100 m, a décidé de favoriser un peu plus encore le 200 m la saison prochaine, un virage qu'elle avait déjà entamé cette année.

"L'an dernier (cette saison, ndlr), j'ai trouvé que faire des 200 m a rendu  mon 100 m meilleur. (...) Ma stratégie pour 2014 est donc de travailler  beaucoup plus le 200 m", a-t-elle expliqué vendredi à Monaco, où se réunit  actuellement la Fédération internationale d'athlétisme dont le gala annuel se  tiendra samedi. "Le 200 m est quelque chose que j'apprécie. Je trouve que c'est toujours un  défi. Je suis toujours en train de chercher la bonne formule, celle qui  fonctionnerait pour moi", explique celle qui, depuis 2008, domine plus  particulièrement le 100 m (championne olympique 2008 et 2012). La sprinteuse n'en oublie pas pour autant la discipline reine, le 100 m,  mais précise "qu'elle en courra moins l'an prochain", et qu'elle disputera donc  "plus de 200 m".

Objectif : 10'6

Pour 2014, année sans grand rendez-vous planétaire hormis la première  édition des championnats du monde de relais, Fraser-Pryce évoque des souhaits chronométriques élevés. "Depuis 2008, je cours en 10.7 (le 100 m), donc j'aimerais courir en 10.6  (...) Je pense que j'étais assez en forme pour faire 10'6 cette saison, mais cela n'est jamais arrivé", explique celle qui a signé la meilleure performance mondiale de la saison en 10'71 lors de la finale des Mondiaux de Moscou. Fraser-Pryce fait figure de favorite chez les dames pour recevoir le trophée IAAF de meilleure athlète de l'année, récompense qui sera attribuée  samedi, également chez les hommes.

AFP