Jimmy Vicaut
Jimmy Vicaut s'est imposé sur le 100m, samedi, lors des Championnats d'Europe d'athlétisme par équipes. | JULIEN CROSNIER / KMSP

Euro par équipes : Vaillant et Alaïs qualifiés pour Doha, le 100m et les relais au top, la France a brillé en Pologne

Publié le , modifié le

Deuxième journée ce samedi à Bydgoszcz (Pologne) pour les championnats d’Europe par équipes. Avec comme objectif individuel de réaliser les minima pour participer aux Mondiaux de Doha (27 septembre - 6 octobre), les Tricolores ont porté l'équipe de France à la deuxième place de la compétition. Après 22 épreuves, et avec 5 victoires ce samedi, les Bleus pensaient être leader avant la disqualification du relais 4x100 masculin.

  • Vaillant et Alaïs valident leur place pour Doha.

"Je suis heureux de l’avoir fait" s’est félicité Ludvy Vaillant. Avec un chrono de 48"98 en finale du 400 m haies, l’athlète français de 24 ans réalise le niveau de performance requis pour les Mondiaux de Doha et s’empare de la meilleure performance française de la saison. "Je manquais de courses, il suffisait d’être patient. Je savais que le Polonais était le favori chez lui. Être à lutte avec les autres concurrents sur la fin m’a encore plus motivé.Patrick Dobek l’a devancé en 48"87.

Après avoir déjà amélioré son record personnel fin juillet lors du championnat de France (61,49m), Alexie Alaïs a amélioré considérablement sa marque au lancé de javelot. Avec un jet à 63,46 m, la Guyanaise remporte le concours et réalise par la même occasion le niveau de performance requis pour Doha. 

à voir aussi Euro par équipes : La grosse performance d'Alexie Alaïs au javelot Vidéo 00:43 Euro par équipes : La grosse performance d'Alexie Alaïs au javelot

  • Le 100 mètres français prend des couleurs avant Doha

Avec un important vent de face (- 2,5m/s) pour la Française Carolle Zahi, il était difficile d’atteindre les 11’’10 requis par la FFA. Cependant, la sprinteuse a remporté son 100 m en dominant la favorite polonaise Ewa Swoboda en 11 sec 31.

"Mon but c'était de gagner, je suis donc satisfaite, tout comme du chrono avec -2,5 m/s de vent, a-t-elle réagi en zone mixte. Ça me met en confiance pour la suite, même si je n'ai pas encore eu l'occasion de faire assez de confrontations pour être prête à Doha, qui va arriver très vite." Avec un meilleur temps de 11’’20 cette saison, Zahi a déjà satisfait les minima demandés par l’IAAF (11’’24) et devrait participer aux Mondiaux fin septembre.

Jimmy Vicaut assure sur le 100 m

De son côté, Jimmy Vicaut a remporté sa finale en 10’’35 avec toujours un important vent de face (-1,4 m/s). "Je suis bien parti. Le but c'était de gagner, dommage qu'il n'y ait pas les bonnes conditions comme hier (chrono de 10’’ 07 réalisé en séries)", a indiqué le sprinteur en zone mixte. Déjà débarrassé des minima avec un temps en 10’’02 lors des championnats de France, Vicaut se prépare pour Doha où il devra vraisemblablement  passer sous la barre des 10 secondes pour espérer une médaille.

  • Victoire féminine sur le 4x100, disqualification pour les hommes

Le sprint français a tout simplement brillé aujourd'hui en Pologne. Après leur victoire sur 100 m, Vicaut et Zahi sont retournés sur la piste avec leurs coéquipiers. Les relais 4x100 mètres féminin et masculin ont largement dominé les autres nations européennes. Chez les femmes, Carolle Zahi, Orlann Ombissa-Dzangue, Estelle Raffai et Sarah Richard-Mingas ont terminé en 43"09.

Quelques minutes plus tard, Christophe Lemaitre a conclu le relais masculin en 38"29 et pensait offrir la 6e victoire du jour au clan tricolore. Mais le premier relayeur Mouhamadou Fall a provoqué la disqualification du relais après réclamation, plus tard dans la soirée, de l'équipe allemande. A deux reprises, le Français a mordu la ligne à l'intérieur de son couloir. 

Les Françaises remportent le 4x100

  • 800m : Rénelle Lamote se rassure  

Pour sa troisième course de la saison, et après une succession de pépins physiques, Rénelle Lamote arrivait sur ces championnats d’Europe remplie de doutes. "Je n’étais pas du tout confiance avant la course. Je ne savais pas si j’étais capable de finir fort.", avouait la Française après la course. Pourtant, avec une attaque à 200m de l’arrivée Lamote a réussi à s’imposer : "J’ai fait un premier tour timoré, mais je sentais que j’en avais sous le pied". Elle termine donc son 800m avec un chrono en 2’01’’21. "Symboliquement, c’est fort pour moi. Je bats deux championnes d’Europe."

Avec AFP