Euro d'athlétisme en salle : Mayer et Belocian sacrés, Lavillenie en argent... ce qu'il faut retenir de la 4e et dernière journée

Publié le , modifié le

Auteur·e : Théo Gicquel
Kevin Mayer lors de sa victoire sur l'heptathlon des Championnats d'Europe en salle 2021.
Kevin Mayer lors de sa victoire sur l'heptathlon des Championnats d'Europe en salle 2021. | ANDREJ ISAKOVIC / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Kevin Mayer a été sacré, dimanche 7 mars, champion d'Europe en salle de l'heptathlon, à Torun (Pologne). Le Français a largement dominé sa discipline tout au long du week-end pour finir avec un total de 6392 points. Deux autres athlètes tricolores se sont illustrés : Wilhem Belocian a apporté une deuxième médaille d'or à la France en étant sacré sur le 60m haies, Valentin Lavillenie a franchi une barre à 5,80 m pour décrocher la médaille d'argent à la perche. La France conclut ces championnats avec deux médailles d'or (Mayer, Belocian) et deux médailles d'argent (Lavillenie, Finot).

► Mayer en or sur l'heptathlon mais pas de record

Avec 5581 points après six épreuves sur sept disputées, Kevin Mayer était déjà presque assuré de la médaille d’or de l'heptathlon, mais il était également sur les bases de son record d’Europe de 6479 points. Pour le battre, le Français devait courir la dernière épreuve, le 1000 mètres, en 2’37’’75, chrono tout proche de son record personnel de 2’37’30. 

Mais le Français n’a pas réussi à tenir la longueur en terminant 7e en 2’45’’72. Pas de record donc, mais le Français a remporté ce qu’il était venu chercher : une médaille d’or, la deuxième pour la France, avec un total de 6392 points, soit la meilleure performance mondiale de l’année ! Il devance l’Espagnol Jorge Urena (6158 points) et le Polonais Pawel Wiesiolek (6133 points). Plus tôt dans la journée, Mayer avait conclu son 60m haies en 7’’78 et franchi 5,20 mètres à la perche. C’est son deuxième titre continental en salle de suite après Belgrade en 2017, où il avait inscrit son record de 6479 points.

► Belocian champion d’Europe du 60m haies

Avant Kévin Mayer, un autre Français est allé décrocher une médaille d’or à Torun. Grâce à un cassé de bassin décisif, Wilhem Belocian a été sacré champion d’Europe du 60m haies en 7’’42, la deuxième meilleure performance française de l’histoire. Le Français a devancé le Britannique Andrew Pozzi (7’’43) et l’Italien Paolo Dal Molin (7’56). Également présent en finale, Aurel Manga a terminé 5e en 7’’63.

► Duplantis sans surprise, la belle histoire en argent pour Valentin Lavillenie

Le suspense était maigre lors du concours de la perche avec la présence du recordman du monde Armand Duplantis, qui avait déjà battu le record du monde de la discipline en passant 6,17 m ici-même, à Toruń, en 2020, avant de l'améliorer à 6,18 m une semaine plus tard à Glasgow. Le Suédois de 21 ans n'a pas eu à forcer son talent pour offrir à son pays sa première médaille d'or en battant au passage le record des championnats d'Europe avec une barre à 6,05 m. Mais la belle histoire, c'est celle de Valentin Lavillenie. Le Français est allé chercher la médaille d'argent en franchissant au premier essai 5,80 m après deux ratés à 5,70 m. Signe que même quand l'un des deux frères est forfait, la fratrie Lavillenie n'est jamais loin de la victoire à la perche.

► Doublé polonais sur le 800, Bosse loin du compte

Premier de sa demi-finale, Pierre-Ambroise Bosse imaginait sans doute une autre finale du 800 mètres. Bien placé dans le premier tour, le Français a explosé sur l'accélération du futur vainqueur Patryk Dobek, pour finalement terminer 6e et dernier de la finale en 1'50''13. Le Polonais Dobek s'impose en 1'46''81 (record personnel) devant son coéquipier Mateusz Borkowski (1'46''90) et le Britannique Jamie Webb (1'46'95).

► Ingebrigtsen survole le 3000m, pas de médaille pour Gressier et Hay

Immense favori, Jakob Ingebrigtsen s'est imposé avec fracas en finale du 3000 mètres. Le Norvégien a placé une accélération violente et a continué dans le dernier tour que personne n'a pu suivre. Il s'impose en 7'48''20, réalisant au passage son record personnel. Il devance le Belge Isaac Kimeli (7'49''41) et l'Espagnol Adel Mechaal (7'49''47). Pas de médaille pour les deux Français engagés : longtemps en tête du groupe, Hugo Hay finit finalement 6e en 7'51''82, Jimmy Gressier est 8e en 7'52''43.

► La fusée Del Ponte, Ombissa-Dzangué frôle le podium sur 60m 

Pas de médaille pour les Françaises en cette dernière journée des championnats d'Europe en salle. La plus proche à s'en être approchée est Orlann Ombissa-Dzangué, 4e du 60m en 7''23, à un centième derrière la troisième Jamile Samuel (7''22). L'autre Française engagée dans la finale, Carolle Zahi, a terminé 6e en 7''26. La victoire est revenue à la Suisse Ajla Del Ponte, qui a écrasé la finale en 7'03, meilleure performance mondiale de l'année. Enfin, Laeticia Bapté (22 ans) a terminé 7e de sa demi-finale du 60 m haies en 8''13 et n'a pu accéder à la finale pour ses débuts chez les Bleus.