Anna Chicherova
La Russe Anna Chicherova remporte la hauteur féminine | AFP - Mark Ralston

Dopage: la championne olympique de la hauteur Anna Chicherova contrôlée positive

Publié le , modifié le

Une semaine après avoir l'annonce du ré-examen des tests antidopage réalisés lors des JO de Pékin de 2008, l'agence de presse russe TASS affirme, ce mardi, que 31 athlètes, dont la championne olympique de la hauteur Anna Chicherova, seraient finalement positifs. Outre Chicherova, ce ne sont pas moins de 13 athlètes russes qui sont également concernés par ce coup de filet des instances antidopage.

"Il y a trois jours, Anna a reçu une notification qui expliquait que ses échantillons des JO de Pékin avaient été contrôlés positifs après une nouvelle analyse et elle m’a appelée", a déclaré l'entraîneur personnel d'Anna Chicherova, Yevgeny Zagorulko.

Médaillée d'or en 2012 lors des JO de Londres, Chicherova avait empoché le bronze lors des Jeux de Pékin avec un saut à 2,03 m. L'athlète a réagi via un e-mail envoyé à l'AFP: "J'ai fait appel à un avocat pour défendre mes intérêts jusqu'à l'ouverture de l'échantillon B. Pour moi, c'est un choc total. Je ne peux pas expliquer comment c'est arrivé. J'ai toujours fait confiance à ceux qui étaient à mes côtés. J'ai toujours été ouverte", vis-à-vis de l'agence mondiale antidopage. Assurant avoir toujours "fait attention aux médicaments, aux compléments alimentaires" qu'elle consommait, la sauteuse en hauteur espère "pouvoir laver (son) nom".

Dans la foulée de cette annonce, la Fédération russe d'athlétisme a déclaré que tout athlète russe "pris pour dopage dans le passé" sera privé des Jeux olympiques de Rio. "La Fédération russe d'athlétisme a pris cette décision difficile avec un seul but: tout faire pour que les sportifs propres puissent participer aux JO-2016", indique le communiqué de la fédération. Reste à savoir si cette décision concerne également les 14 athlètes russes qui viennent d'être pris par la patrouille. Rien n'est moins sûr...

Isabelle Trancoën