Yelena Isinbayeva
Yelena Isinbayeva, ici à Sotchi en février 2014, a établi 28 records du monde | ALEXANDER NEMENOV / AFP

Dopage : Isinbayeva demande à l'IAAF de prendre des sanctions individuelles

Publié le , modifié le

Alors que l'IAAF est actuellement réunie, à Monaco, en comité extraordinaire, afin de décider du sort des athlètes russes et de la fédération d'athlétisme russe impliqués dans une affaire de dopage organisé, la perchiste Yelena Isinbayeva a adressé une lettre ouverte à l'instance internationale. L'athlète, double championne olympique, demande à l'IAAF de bien vouloir prendre en compte la situation personnelle de chacun et de ne punir que les tricheurs.

C'est un appel de dernière minute qu'a lancé Yelena Isinbayeva, ce vendredi, à la fédération internationale d'athlétisme. Cette dernière, réunie à Monaco, s'apprête à trancher sur les sanctions à prendre dans le cadre de l'affaire de dopage organisé qui touche l'ensemble de l'athlétisme russe. Isinbayeva espère que l'IAAF fera le choix des sanctions individuelles et non pas collectives. "Empêcher des athlètes honnêtes n'ayant aucun lien avec cette affaire de dopage de disputer les Jeux Olympiques de Rio ne serait pas juste", explique-t-elle dans sa lettre. Avant d'ajouter : "Je compte sur la sagesse des dirigeants de l'IAAF. Et je veux croire qu'ils prendront une décision juste."

Auréolée de son statut de double championne olympique, Isinbayeva affirme avoir toujours fait son métier "de façon honnête". Face à la situation "triste" dans laquelle se trouve aujourd'hui l'équipe nationale, la perchiste plaide pour que ceux qui sont coupables payent et que ceux qui sont innocents aient "l'opportunité de s'aligner en compétition et de représenter leur pays de manière digne dans tous les stades."

Isabelle Trancoën