Renaud Lavillenie perche
Le perchiste français Renaud Lavillenie | AFP - CLAUDE PARIS

Renaud Lavillenie monte jusqu'à 6,03 mètres à Londres

Publié le , modifié le

Renaud Lavillenie a remporté le concours à la perche du meeting de Londres comptant pour la Diamond League. Le champion olympique retrouvait son stade où il avait triomphé il y a trois ans. Un saut à 6,03 mètres à son premier essai, Lavillenie a devancé le Canadien Shawn Barber. En revanche, le Français a échoué dans ses trois tentatives à 6,10 mètres. Après des sorties mitigées au début de l'été, Lavillenie retrouve des couleurs à un mois des Mondiaux à Pékin.

Renaud Lavillenie a dû attendre un jour de plus avant de débuter son concours à la perche, mais ça valait le coup d'attendre. Décalé d'un jour en raison de la pluie qui s'est abattue sur Londres vendredi soir, le concours s'est tenu ce samedi après-midi et il a souri à Lavillenie. Sous un temps plus clément, Lavillenie a fait son entrée sans problème à  5,73 m. Il a franchi successivement, et toujours au 1er essai, 5,87 m, 5,93 m  et donc 6,03 m. A ces hauteurs où il est seul à monter, il a mis fin aux espoirs de la concurrence, notamment celle du jeune Canadien Shawn Barber. Ce dernier s'est arrêté à 5,93m battant au passage son record personnel à la troisième tentative.Pour la fin de son concours, Renaud Lavillenie a tenté une barre à 6,10m mais a échoué par trois fois.

Après deux défaites à Lausanne et Paris, un titre de champion de France avec un saut à 5,85m , Lavillenie avait retrouvé des sensations à Monaco avec une victoire et un saut à 5,92m. Mais il avait échoué à 6,02m. Cette fois à Londres, il a effacé cette barre mythique des six mètres et a envoyé un message à ses adversaires. Il est bien décidé à aller chercher à Pékin, le seul titre qui manque à son palmarès, celui de champion du monde.

Diamond League