Yelena Isinbayeva
Yelena Isinbayeva | AFP - PETER PARKS

Pluie de performances à Shanghaï

Publié le , modifié le

Malgré la pluie tombée sur la piste de Shanghaï où se tenait la 2e étape de la Ligue de Diamant, les performances ont été nombreuses. La Colombienne Caterine Ibarguen a atteint les 14.69m au triple saut, soit la meilleure performance mondiale de l'année. Idem pour la Tchèque Zuzana Hejnova sur 400m haies (53"79) et pour la Jamaïcaine Shelly-Ann Fraser-Pryce, double championne olympique en titre, victorieuse en 10"93 alors que sa rivale, l'Américaine Carmelita Jeter, a fini 3e (11"08) et s'est blessée à la cuisse. Kirani James a encore abaissé sa MPM en finissant le 400m en 44"02, à 8 centièmes de son record personnel.

Les Mondiaux de Moscou ne débutent que le 10 août. Mais certains sont déjà sacrément en forme. Lors de l'étape de la Ligue de Diamant à Shanghaï, les meilleures performances mondiales de l'année sont tombées comme des petits pains. 

La Jamaïcaine Shelly-Ann Fraser-Pryce, double championne olympique en titre du 100 m, a marqué les esprits en remportant le 100m en 10"93, avec un vent nul. Sa grande rivale, l'Américaine Carmelita Jeter, a pris la 3e place (11.08) mais s'est surtout blessée en franchissant la ligne d'arrivée, chutant même après coup. Jeter s'est posée la main sur le quadriceps droit, laissant supposer une blessure musculaire. Elle a été délestée de sa meilleure performance mondiale (10"95), établie la semaine dernière à Georgetown.

Vice-championne olympique à Londres, la Colombienne Caterine Ibarquen s'est illustrée avec un triple saut à 14.69m, lors de son 3e essai. Malgré la pluie et le vent fort de face, elle réalise ainsi la meilleure performance mondiale de l'année, en détrônant une autre Sud-Aémrcaine, la Brésilienne Keila Costa (14.37m le 4 mai dernier). Elle a devancé l'Ukrainienne Olha Saladukha (14,43 m) et la Russe Irina Gumenyuk (14,02 m).

James à 8 centièmes de son record personnel

Sur 400m haies, la tchèque Zuzana Hejnova a abaissé la meilleure marque de l'année en remportant la course en 53"79, sous la pluie. Elle a magistralement contrôlé la course malgré une piste glissante et l'opposition de la Roumaine Angela Morosanu  (2e en 53"85) et de la Cubaine Yadisleidis Pedroso (3e en 54"54). L'ancienne MPM appartenait à l'Américaine Kori Carter (54"21) depuis le 12 mai à Los Angeles.

Chez les hommes, le surdoué Kirani James a affolé le chrono en s'imposant en 44"02 sur le 400m. Il a amélioré sa propre meilleure performance mondiale qui était de 44.72 depuis le 13 avril. Sorti en tête dans la dernière ligne droite, il a trouvé les ressources pour accélérer encore et distancer l'Américain LaShawn Merritt, 2e dans l'excellent temps de 44.60. Le Dominicain de 19 ans Luguelin Santos, dauphin de James aux derniers JO, complète le podium en 45"11. Le record personnel de James est de 43.94, temps qu'il avait réalisé à Londres pour remporter le titre olympique. Le record du monde de la discipline demeure pour l'instant t la propriété de l'Américain Michael Johnson (43.18 en 1999). 

La Tsarine de la perche Yelena Isinbayeva a effectué un retour gagnant à la compétition en s'imposant à la perche avec un saut à 4.70m. En revanche, ses deux échecs à 4,85 m, et surtout son application à masser un tendon d'Achille pourtant protégé d'un emplâtre après chaque essai soulève quelques questions.

Diamond League