Ligue de diamant : Asher-Smith confirme sur 200 m à Stockholm

Publié le , modifié le

Auteur·e : AFP
Asher-Smith a remporté le 200m au meeting de Stockholm.
Asher-Smith a remporté le 200m au meeting de Stockholm. | Karim JAAFAR / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

La Britannique Dina Asher-Smith a confirmé sa très bonne forme actuelle en remportant en 22 sec 18 le 200 m du meeting de Ligue de diamant de Stockholm jeudi, soit la meilleure performance mondiale. L'Américaine Kendra Harrison, détentrice du record du monde du 100 m haies, s'est elle imposée en 12 sec 52, un temps rapide réalisé dans des conditions difficiles.

Dina Asher-Smith confirme qu'elle bien partie des meilleures sprinteuses du monde. La triple championne d'Europe l'été dernier à Berlin (100, 200 et 4x100 m), a sorti la meilleure performance mondiale jeudi lors du meeting de Stockholm dans le cadre de la Ligue de Diamant.

La Britannique a largement devancé la championne olympique jamaïcaine Elaine Thompson (22 sec 66) et la championne du monde néerlandaise Dafne Schippers (22 sec 78).

 

Harrison au rendez-vous

Kendra Harrison s'est elle imposée en 12'52 sur le 100 m haies, un temps correct au vu des conditions météo difficiles. L'Américaine (26 ans) a devancé sa compatriote Sharika Nelvis (12 sec 69) et la Nigériane Tobi Amusan (12 sec 85) dans la fraîcheur du stade olympique de Stockholm (12 degrés et un vent très frais).

Recordwoman mondiale de la discipline (12 sec 20), Harrison vise cette année son premier grand titre en plein air aux Mondiaux de Doha (27 septembre - 6 octobre), alors qu'elle avait manqué la qualification pour les Jeux de Rio et terminé 4e des Mondiaux de Londres en 2017, en étant à chaque fois favorite.

Semenya absente, Wilson s'impose sur 800 m

En l'absence de la Sud-Africaine Caster Semenya, qui ne peut s'aligner en raison du nouveau règlement sur les athlètes hyperandrogènes, c'est l'Américaine Ajee Wilson qui a remporté le 800 m du meeting de Ligue de diamant de Stockholm en 2:00.87.

Médaillée de bronze aux Mondiaux de Londres en 2017, Ajee Wilson a dominé l'Ethiopienne Habitam Alemu (2:01.26) et la Kényane Nelly Jepkosgei (2:01.98), pour le premier 800 m de Ligue de diamant depuis le nouveau règlement de la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF).
 

Ingebrigtsen prend date

Le jeune prodige norvégien Jakob Ingebrigtsen a lui impressionné en terminant 3e du 1 500 m, tenant tête aux meilleurs coureurs du monde, mis à part le vainqueur kényan Timothy Cheruiyot (3:35.79).

Auteur d'une dernière ligne droite très rapide, le cadet des frères Ingebrigtsen a été départagé au millième de seconde avec le Djiboutien Ayanleh Souleiman, deuxième en 3'37'30 comme Ingebrigtsen.

Le double champion d'Europe de Berlin l'été dernier (1 500 et 5 000 m), âgé de seulement 18 ans, a notamment dominé le détenteur du record du monde en salle éthiopien Samuel Tefera (5e en 3'40'19) et le champion du monde kényan Elijah Manangoi, qui a craqué (10e en 3'48'83).
 

AFP