Silas Kiplagat
Silas Kiplagat est bien l'homme le plus rapide du monde sur 1500 mètres | AFP - FILIPPO MONTEFORTE

Kiplagat, meilleure performance de l'année sur 1500m

Publié le , modifié le

Le Kényan Silas Kiplagat, à défaut de record du monde de son compatriote Asbel Kiprop, deuxième en 3 min 28 sec 45, a établi la meilleure performance mondiale (MPM) de l'année au 1500 m, en 3 min 27 sec 64/100, vendredi soir à Monaco. L'Américain Justin Gatlin a lui aussi signé la meilleure performance mondiale de l'année sur 200m avec un chrono de 19'68.

Kiplagat, bientôt 25 ans, est ainsi devenu le 4e performer de tous les  temps, détrônant de ce rang Kiprop qui avait réalisé 3 min 27 sec 72/100 l'an  dernier sur la piste du stade Louis-II. Le record du monde (3:26.00) reste donc la propriété solide du Marocain  Hicham El Guerrouj, en 3 min 26 sec 00/100 le 14 juillet 1998 à Rome. Médaillé d'or sur tapis vert des JO-2008 de Pékin et double champion du  monde en plein air (2011/2013), Kiprop s'est calé derrière ses deux lièvres.

Légèrement en retard sur les temps de passages d'El Guerrouj aux 400 et 800  m, Kiprop, 25 ans, a tardé pour démarrer, subissant même le retour de Kiplagat. Dans la pure tradition kényane, Ronald Kwemoi, pas encore 19 ans, a profité  de ce train royal pour arracher la 3e place, synonyme de record du monde  juniors (3:28.81). Il n'a pas été le seul. Six athlètes, avec une floraison de records  personnels et nationaux, sont descendus sous les 3 min 30 sec, pour le 1500 m  le plus relevé de l'histoire. 

Gatlin en patron

L'Américain Justin Gatlin a nettement  amélioré la meilleure perfomance mondiale (MPM) de l'année au 200 m en 19 sec  68/100 (vent: -0,5 m/s), vendredi soir à Monaco lors de la 10e étape de la  Ligue de diamant. Déjà incontestable numéro un sur 100 m cette saison (9.80 à Lausanne), en  l'absence du Jamaïquain Usain Bolt, le New Yorkais, banni quatre ans pour  dopage, a affiché également sa maîtrise sur le demi-tour de piste. Améliorant nettement l'ancienne meilleure performance mondiale de l'année (19.82 par le Jamaïquain Warren Weir),  Gatlin, 32 ans, a devancé un autre Jamaïquain, Nickel Ashmeade (19.99), et le  Français Christophe Lemaitre, qui a signé son chrono de référence en 2014  (20.08).

AFP

Diamond League