Mondiaux Portland Dimitri Bascou 032016
Le Français Dimitri Bascou | AFP - Christian Petersen

Dimitri Bascou termine deuxième à Monaco avec un record personnel

Publié le , modifié le

Le Français Dimitri Bascou, récent champion d'Europe du 110 m haies, a établi un nouveau record personnel en 13 sec 12 (vent nul) en terminant deuxième de l'épreuve, derrière l'Espagnol Orlando Ortega (13.04), vendredi à Monaco. Ortega, né à Cuba, qu'il a notamment représenté à Londres-2012, n'ira pas aux JO car le temps de latence pour le changement de nationalité n'a pas été suffisant, sa naturalisation datant de décembre 2015.

Leader mondial en 2016, avec 12 sec 98 mais aussi quatre chronos entre 13 sec 01 et 13 sec 08, le jeune Jamaïquain Omar McLeod a chuté quand il luttait pour la 2e place. Troisième en 13 sec 17, Pascal Martinot-Lagarde a signé son meilleur chrono de la saison. Il y a deux ans, +PML+ avait battu sur la piste monégasque le record de France en 12 sec 95. Le Francilien, vice-champion du monde du 60 m haies en mars à Portland (Etats-Unis), a cette saison un problème. "Je n'arrive pas à concrétiser sur 110 m haies les progrès de vitesse réalisés sur 60 m haies. En fin de 110, j'arrive trop vite. J'ai un mois pour régler ça", a expliqué le hurdler tricolore, qui n'avait pas été retenu pour les +Europe+ d'Amsterdam. Aux Pays-Bas, Wilhem Belocian, le troisième Français sélectionné pour Rio, avait pris le bronze. A Monaco, le Guadeloupéen a terminé 4e (13.42).

"Vu les circonstances, c'est bien que le meeting ait pu avoir lieu", a souligné néanmoins Sebastian Coe, président de la Fédération internationale (IAAF), venu en proche voisin. "Nice, c'est un moment très triste. C'est bien de pouvoir témoigner notre soutien aux familles des victimes. Mes pensées et mes prières les accompagnent", a déclaré la Néo-Zélandaise Valerie Adams, vainqueur du poids, discipline qu'elle domine depuis 2007.

Christophe Lemaitre a pris également la deuxième place (20.24), sur 200 m, précédé par le Panaméen Alonso Edward (20.10). "La première partie de ma course était correcte. Ensuite mes jambes sont lourdes et, du coup, je n'avais plus de vitesse. La bonne nouvelle est que je cours plus vite. C'était mon premier 200 m depuis Nancy (le 14 juin", a indiqué le Savoyard. S'il a certes fait progresser le curseur de son record saisonnier, le quadruple champion d'Europe est encore loin de sa référence (19.80) qui remonte à 2011. Sous les yeux de Coe, double champion olympique du 1500 m (1980/1984), le demi-fond a constitué une fois encore le plat fort de la soirée monégasque.

Semenya comme en 2009

La Sud-Africaine Caster Semenya a amélioré la meilleure performance mondiale (MPM) du 800 m en 1 min 55 sec 33, nettement mieux que sa précédente (1:56.64, le 22 mai à Rabat). Impressionnante de puissance dans la dernière ligne droite, Semenya a également battu son record national qui datait de 2009, avant que la demi-fondeuse ne remporte le titre mondial à Berlin.

Le Kényan Asbel Kiprop, qui avait habitué le stade Louis-II à des performances superlatives sur 1500 m ces dernières années, a eu un coup de moins bien. Mais le Kenya a des ressources: le triple champion du monde seulement sixième, le jeune Ronald Kwemoi (3:30.49) et Elijah Monotei Manangoi (3:31.19) ont pris la place de leur chef de file. La sculpturale néerlandaise Dafne Schippers, la plus applaudie du lot, a dominé le 100 m en 10 sec 94, face à un vent de 0,5 m/s.

Le champion du monde sud-Africain Wayde Van Niekerk a conservé la maîtrise du 400 m, le jour de ses 24 ans, en 44 sec 11. Enfin, de la joie à l'effondrement, l'Italien Gianmarco Tamberi a éprouvé la palette des sentiments. Après avoir remporté la hauteur, avec un nouveau record national (2,39 m), le showman s'est fait mal à la cheville gauche, celle de l'appel, lors de la seconde tentative avortée à 2,41 m.
Et de pleurer le rêve de Rio probablement envolé. Et de répéter: "Pourquoi, pourquoi?"

Principaux résultats:
MESSIEURS
200 m:
1. Alonso Edward (PAN) 20.10
2. Christophe Lemaitre (FRA) 20.24
3. Churandy Martina (NED) 20.29

400 m:
1. Wayde van Niekerk (RSA) 44.12
2. Machel Cedenio (TRI) 44.34
3. Bralon Taplin (GRN) 44.38
4. Tony McQuay (USA) 44.79
5. Isaac Makwala (BOT) 44.90
6. Pavel Maslák (CZE) 45.13
7. Kévin Borlée (BEL) 45.36
8. Mame-Ibra Anne (FRA) 45.82

800 m:
1. Alfred Kipketer (KEN) 1:44.47
2. Adam Kszczot (POL) 1:44.49
3. Marcin Lewandowski (POL) 1:44.59
4. Brandon McBride (CAN) 1:44.90
5. Jonathan Kiprotich Kitilit (KEN) 1:45.00
6. Michael Rimmer (GBR) 1:45.38
7. Samir Dahmani (FRA) 1:45.51

1500 m:
1. Ronald Kwemoi (KEN) 3:30.49
2. Elijah Motonei Manangoi (KEN) 3:31.19
3. Taoufik Makhloufi (ALG) 3:31.35
4. Abdalaati Iguider (MAR) 3:31.54
5. Mohamed Farah (GBR) 3:31.74
6. Asbel Kiprop (KEN) 3:32.03
7. Ryan Gregson (AUS) 3:32.13
8. Jakub Holusa (CZE) 3:33.36

110 m haies:
1. Orlando Ortega (CUB) 13.04
2. Dimitri Bascou (FRA) 13.12
3. Pascal Martinot-Lagarde (FRA) 13.17
4. Wilhem Belocian (FRA) 13.42
5. Balázs Baji (HUN) 13.45
6. Damian Czykier (POL) 13.64
7. Antonio Alkana (RSA) 13.66
8. Omar McLeod (JAM) 16.82

3000 m steeple:
1. Conseslus Kipruto (KEN) 8:08.11
2. Paul Kipsiele Koech (KEN) 8:08.32
3. Barnabas Kipyego (KEN) 8:09.13
4. Soufiane Elbakkali (MAR) 8:14.41
5. Abraham Kibiwott (KEN) 8:14.84
6. Andrew Bayer (USA) 8:17.39
7. Lawrence Kemboi Kipsang (KEN) 8:19.15
8. Sebastián Martos (ESP) 8:19.33

Hauteur:
1. Gianmarco Tamberi (ITA) 2,39 m
2. Bohdan Bondarenko (UKR) 2,37
3. Majd Eddin Ghazal (SYR) 2,34
4. Mutaz Essa Barshim (QAT) 2,31
4. Robert Grabarz (GBR) 2,31
6. Donald Thomas (BAH) 2,31

Longueur:
1. Damar Forbes (JAM) 8,23 m
2. Fabrice Lapierre (AUS) 8,21
3. Gao Xinglong (CHN) 8,00
4. Rushwal Samaai (RSA) 7,93
5. Mike Hartfield (USA) 7,93
6. Huang Changzhou (CHN) 7,79
7. Tyrone Smith (BER) 7,56
8. Kevin Mayer (FRA) 7,51

Disque:
1. Piotr Malachowski (POL) 65,57 m
2. Daniel Stahl (SWE) 62,87
3. Mauricio Ortega (COL) 62,27
4. Zoltan Kovago (HUN) 61,67
5. Gerd Kanter (EST) 61,60

DAMES
100 m:
1. Dafne Schippers (NED) 10.94
2. Veronica Campbell-Brown (JAM) 11.12
3. Carina Horn (RSA) 11.14
4. Morolake Akinosun (USA) 11.18
5. Tianna Bartoletta (USA) 11.21
6. Desiree Henry (GBR) 11.21
7. Madiea Ghafoor (NED) 11.60

800 m:
1. Caster Semenya (RSA) 1:55.33 (MPM 2016)
2. Francine Niyonsaba (BDI) 1:56.24
3. Margaret Nyairera Wambui (KEN) 1:56.64
4. Eunice Jepkoech Sum (KEN) 1:57.47
5. Molly Beckwith-Ludlow (USA) 1:57.68
6. Lynsey Sharp (GBR) 1:57.75

3000 m:
1. Hellen Onsando Obiri (KEN) 8:24.27
2. Mercy Cherono (KEN) 8:27.25
3. Janeth Kisa (KEN) 8:28.33
4. Karoline Bjerkeli Grovdal (NOR) 8:39.47
5. Stephanie Twell (GBR) 8:40.98
6. Nicole Sifuentes (CAN) 8:46.25
7. Katie Follett (USA) 8:46.58
8. Dominique Scott (RSA) 8:46.65

400 m haies:
1. Eilidh Child (GBR) 54.09
2. Cassandra Tate (USA) 54.63
3. Sara Petersen (DEN) 54.81
4. Wenda Theron Nel (RSA) 54.93
5. Léa Sprunger (SUI) 55.42
6. Shamier Little (USA) 55.73
7. Phara Anacharsis (FRA) 56.20
8. Ashley Spencer (USA) 56.46

Triple saut:
1. Caterine Ibargüen (COL) 14,96 m
2. Yulimar Rojas (VEN) 14,64
3. Kimberly Williams (JAM) 14,47
4. Patrícia Mamona (POR) 14,24
5. Olga Saladukha (UKR) 14,03
6. Olga Rypakova (KAZ) 13,97
7. Jeanine Assani Issouf (FRA) 13,68

Perche:
1. Ekateríni Stefanídi (GRE) 4,81 m
2. Yarisley Silva (CUB) 4,71
3. Fabiana Murer (BRA) 4,65
4. Holly Bleasdale (GBR) 4,65
5. Eliza McCartney (NZL) 4,55
6. Li Ling (CHN) 4,40

Poids:
1. Valerie Adams (NZL) 20,05 m
2. Christina Schwanitz (GER) 19,81
3. Michelle Carter (USA) 19,58
4. Tia Brooks (USA) 19,13

Javelot:
1. Tatsiana Khaladovich (BLR) 65,62 m
2. Kathryn Mitchell (AUS) 63,80
3. Barbora Spotakova (CZE) 63,34
4. Madara Palameika (LAT) 62,79
5. Sunette Viljoen (RSA) 60,17
6. Sara Kolak (CRO) 59,97
7. Kathrina Molitor (GER) 58,63
8. Matilde Andraud (FRA) 52,78

AFP

Diamond League