Le Jamaïquain Omar McLeod
Omar McLeod, l'une des références mondiale du 110m haies | AFP - RICARDO MAKYN

Diamond League : McLeod, Coleman, Samba, ... Plateau de choix à Shangai

Publié le

Du beau monde est attendu à Shangai pour le deuxième meeting de la Ligue de Diamant. Le hurdler Omar McLeod fera sa rentrée sur 110m haies, avec un duel attendu face au Russe Sergei Shubenkov, tout comme Christian Coleman sur 100m. Le 400m haies et le 5000m devraient également animer la soirée chinoise.

Les débuts de Christian Coleman sur 100m, le duel Samba-Benjamin sur 400m haies ou l'affrontement fratricide entre les deux Ethiopiens Selemon Barega et Yomif Kejelcha sur 5000m: la 2e étape de la Ligue de diamant, samedi à Shanghai, promet de faire des étincelles. 

Coleman fait sa rentrée

Le leader du sprint mondial lance sa saison sur 100m en se frottant notamment à l'autre nouvelle perle du sprint US Noah Lyles (21 ans). Après une année 2018 faste (7e performeur de l'histoire sur la ligne droite en 9 sec 79, record du monde du 60m indoor en 6 sec 34), l'Américain Christian Coleman (23 ans) attaque cet exercice les yeux rivés sur les Mondiaux de Doha (27 septembre-6 octobre) où il compte bien doubler 100 et 200 m pour marcher sur les traces d'un certain Usain Bolt.

"Je devais initialement courir les deux distances en 2018 mais une blessure (à un tendon, ndlr) m'a obligé à me concentrer uniquement sur le 100 m", a déclaré le vice-champion du monde (2017). Sur 200m, le Canadien André De Grasse (24 ans), révélé aux Jeux olympiques de Rio en 2016 (2e du 200m, 3e du 100m) et longtemps considéré comme un successeur potentiel de Sa Majesté Bolt, va tenter de rattraper le temps perdu après deux ans gâchés par des blessures.

Samba-Benjamin, la course au record

Auteurs des 2e et 3e performances de tous les temps sur le 400m haies en 2018, le Qatarien Abderrahman Samba (46 sec 98) et l'Américain Rai Benjamin (47 sec 02) vont se livrer leur premier duel avec en point de mire le record du monde de Kevin Young (46 sec 78, le 6 août 1992), qui n'a jamais semblé autant en danger. Après plusieurs années de vaches maigres, la discipline a enfin affaire à deux phénomènes dont le jeune âge (23 ans pour Samba, 21 ans pour Benjamin) est source de promesses. 

Samba, qui a commencé son exercice par un probant 47 sec 51 aux Championnats d'Asie en avril, a évidemment les Mondiaux à domicile dans un coin de sa tête et ne cache pas ses ambitions. "Battre le record du monde est l'un de mes objectifs cette année", a-t-il affirmé avant de débarquer en Chine. 

Un nouveau McLeod ?

Le champion du monde du 110 m haies Omar McLeod a pris le risque de changer d'entraîneur à quelques mois de la défense de son titre. Désormais basé à Orlando en Floride, le Jamaïquain dit "apprendre beaucoup" sous les ordres de son nouveau mentor Tony Ross. "J'apprends les bases des haies, explique-t-il. Je suis enthousiasmé par les opportunités qui se présenteront cette année et je ne fais que grandir en tant qu'athlète. C'est presque comme un nouveau départ". 

A Shanghai, McLeod aura du lourd à ses côtés avec le Russe Sergei Shubenkov, champion du monde en 2015 et en quête de revanche après sa défaite en finale des "Europe" face au Français Pascal Martinot-Lagarde, l'Espagnol Orlando Ortega, médaillé d'argent olympique (2016), et le Chypriote Milan Trajkovic, tout juste sacré aux Championnats d'Europe indoor sur 60m haies.

Le prodige Barega

A 19 ans, Selemon Barega a tout pour être le futur roi du demi-fond mondial. En devenant le 4e performeur de l'histoire à Bruxelles sur 5000m en 2018 (12 min 43 sec 02), l'Ethiopien a annoncé la couleur. Son match à Shanghai avec son compatriote Yomif Kejelcha, qui a battu début mars le vieux record du monde du mile en salle de la légende marocaine Hicham El Gerrouj (3 min 47 sec 01), fait saliver d'avance.

AFP