Chespol, 18 ans, réalise le 2e chrono de l'histoire du 3000m steeple en s'étant arrêtée

Chespol, 18 ans, réalise le 2e chrono de l'histoire du 3000m steeple en s'étant arrêtée

Publié le , modifié le

La Kényane Celliphine Chepteek Chespol a réussi le deuxième meilleur chrono de l'histoire sur 3000 m steeple en 8 min 58 sec 78/100e, vendredi lors de la réunion d'Eugene, comptant pour la Ligue de Diamant. Chespol a devancé sa compatriote Beatrice Chepkoech (9:00.70) et la Bahreinie d'origine kényane Ruth Jebet, championne olympique 2016 et détentrice du record du monde (8:52.78), qui a dû se contenter de la 3e place (9:03.52).

La Kényane, championne du monde 2016 juniors, s'est non seulement payée le luxe de dominer la Bahreinie d'origine kényane Ruth Jebet, championne olympique 2016 et détentrice du record du monde de la spécialité (8:52.78), mais elle a signé le deuxième meilleure performance de tous les temps en 8 min 58 sec 78/100e.

A 18 ans, Celliphine Chepteek Chespol a d'autant plus fait sensation lors de cette première journée qu'elle a dû s'arrêter lors de l'avant-dernier tour pour remettre l'une de ses chaussures qu'elle avait presque perdue en franchissant un obstacle. Sans paniquer, elle s'est réchaussée et a rapidement repris Jebet et sa compatriote Beatrice Chepkoech, avant de les déposer dans le dernier tour, après être repartie en 3e position. "C'était une course difficile, mais j'ai donné le meilleur de moi-même, je suis bien sûr heureuse", a-t-elle timidement commenté.

Dibaba à distance du record du monde

Autre temprs fort de la soirée, l'Ethiopienne Genzebe Dibaba. La vice-championne olympique 2016 du 1500 m visait le record du monde du 5000 m détenue depuis juin 2008 par sa soeur aînée Tirunesh (14:11.15). Mais Dibaba, seule dans les deux derniers tours, est restée à bonne distance du record du monde avec ses 14 min 25 sec 22/100e et n'a même pas réussi à améliorer le meilleure performance mondiale de l'année. "Je sais au regard de mes chronos à l'entraînement que je pouvais battre le record du monde, mais on a perdu trop de temps lors des 3000 premiers mètres, c'était difficile ensuite de revenir", a-t-elle regretté.

Dans le concours de saut en longueur, l'Américaine Brittney Reese a conforté sa première place au bilan annuel avec un bond à 7,01 m. Reese détenait déjà la meilleure performance mondiale de l'année (MPM) avec 6,98 m, réussi le 17 mai à Baie-Mahault, en Guadeloupe (France). La vice-championne olympique 2016 et champion olympique 2012, sacrée trois fois championne du monde (2009, 2011, 2013), a devancé sa compatriote Tianna Bartoletta (6,83 m) et la Britannique Lorraine Ugen (6,78 m).

Résult​ats

DAMES
5000 m:
1. Genzebe Dibaba (ETH) 14:25.22
2. Lilian Kasait Rengeruk (KEN) 14:36.80
3. Sifan Hassan (NED) 14:41.24
4. Gelete Burka (ETH) 15:06.01
5. Dera Dida (ETH) 15:07.27
6. Eilish McColgan (GBR) 15:07.43
7. Belaynesh Oljira (ETH) 15:08.05
8. Molly Huddle (USA) 15:09.09
9. Kalkidan Gezahegne (BRN) 15:09.93
10. Emily Sisson (USA) 15:10.91
11. Marielle Hall (USA) 15:11.02
12. Kim Conley (USA) 15:14.57
13. Madeline Hills (AUS) 15:15.18
14. Gotytom Gebrselase (ETH) 15:15.82
3000 m steeple:
1. Celliphine Chepteek Chespol (KEN) 8:58.78 (MPM)
2. Beatrice Chepkoech (KEN) 9:00.70
3. Ruth Jebet (BRN) 9:03.52
4. Emma Coburn (USA) 9:07.96
5. Courtney Frerichs (USA) 9:19.09
6. Purity Kirui (KEN) 9:20.07
7. Gesa Felicitas Krause (GER) 9:20.32
8. Stephanie Garcia (USA) 9:25.04
9. Genevieve Lalonde (CAN) 9:33.95
10. Mel Lawrence (USA) 9:39.32
Javelot:
1. Tatsiana Khaladovich (BLR) 66,30 m
2. Liu Shiying (CHN) 65,21
3. Sara Kolak (CRO) 64,64
4. Barbora Spotakova (CZE) 63,30
5. Kathryn Mitchell (AUS) 62.87
6. Madara Palameika (LAT) 62.14
7. Kara Winger (USA) 61.66
8. Katharina Molitor (GER) 60.91
9. Elizabeth Gleadle (CAN) 54.17
Longueur:
1. Brittney Reese (USA) 7,01 m (MPM)
2. Tianna Bartoletta (USA) 6,83
3. Lorraine Ugen (GBR) 6,78
4. Darya Klishina (RUS) 6.70
5. Shara Proctor (GBR) 6.63
6. Blessing Okagbare (NGR) 6.52
7. Christabel Nettey (CAN) 6.33

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze