Usain Bolt
Usain Bolt. | BEN STANSALL / AFP

Bolt déroule, Lemaître déçoit

Publié le , modifié le

Usain Bolt s'est rappelé au bon souvenir de Londres, un an après son triplé aux JO, en dominant le 100 m du meeting anniversaire, avec l'officieux meilleur chrono de l'année (9.85) à deux semaines des Mondiaux de Moscou, vendredi. Christophe Lemaitre, lui, a dû se contenter de la dernière place quelques heures après avoir terminé au pied du podium du 200m.

En quelques foulées, et sous un tonnerre d'applaudissements, 'la Foudre' a  fait revivre au stade olympique ses plus grands moments, et éloigné -au moins pour quelques temps- les nuages qui assombrissent l'athlétisme depuis les contrôles positifs de ses rivaux Tyson Gay et Asafa Powell mi-juillet. Car bientôt reviendront inévitablement les questions qui entourent  désormais chaque performance sportive, et les siennes en particulier: comment  peut-il courir plus vite que ceux qui se dopent ?

Vendredi, pour la 1re journée de ce meeting anniversaire des JO de Londres  qui est aussi la 11e étape de la Ligue de diamant, Bolt s'est baladé dans les  50 derniers mètres comme il le fait depuis son plus jeune âge. Il a  accessoirement réalisé la meilleure performance mondiale de l'année des sprinteurs qui seront présents à Moscou, puisque Gay (9.75 fin juin) n'est plus d'actualité.

"Confiant pour Moscou"

"Le public est incroyable ici, s'est réjouit Bolt. Les gens sont merveilleux et c'est bon d'être de retour ici. Je me sens bien, c'est sympa de gagner et je suis confiant pour Moscou.". Dans la foulée de son week-end manqué à Charléty, Lemaitre a lui sombré. Auteur d'un départ catastrophique, incapable de capitaliser sur son point fort, le finish, le Français termine avec une septième et dernière place en 10"23. 

Pire encore, le Français a vécu la même désillusion sur 200m. Une heure avant de défier Usain Bolt, Lemaitre avait en effet rendez-vous sur le demi-tour de piste où un concurrent de poids l'attendait en la personne du Jamaïcain Warren Weir. Mais avec un chrono de 20"23, le Français n'a pu faire mieux que 4e, loin derrière Weir, vainqueur en 19"89 devant Jason Young (19"99). "Je rate totalement ma course techniquement, je suis très déçu. Je n'ai pas  d'explications, je me sentais hyper bien à l'entraînement", a confié Lemaitre  après cette désillusion.

De son côté, La Tchèque Zuzana Hejnova a  réalisé la meilleure performance mondiale sur 400 m haies en 53 sec 07/100e. Hejnova a dominé la favorite locale Perri Shakes-Drayton dans la dernière  ligne droite (2e en 53.67) pour s'imposer largement et effacer des tablettes  l'Américaine Kori Carter (53.21 le 7 juin dernier), seulement 4e de la course  (54.83). La Tchèque, médaille de bronze olympique dans ce même stade l'an dernier, a ainsi clairement pris date pour les Mondiaux de Moscou dans deux semaines

 

Victor Patenôtre

Diamond League