Dennis Kimetto marathon
Le Kenyan Dennis Kimetto est le nouveau recordman du marathon | AFP - TOBIAS SCHWARZ

Dennis Kimetto bat le record du monde du marathon

Publié le , modifié le

Le Kenyan Dennis Kimetto a établi un nouveau record du monde du marathon en 2h02 min57 sec (temps officieux), dimanche à Berlin, devenant le premier homme de l'histoire à passer sous la barre des 2 h 03 min. Kimetto, 30 ans, a amélioré l'ancien record (2h03:23.) établi par son compatriote Wilson Kipsang l'an dernier dans la capitale allemande.

"Au fil de la course, j'ai vu que j'en étais capable. Je suis ravi d'avoir  gagné", a déclaré le lauréat après sa course record lui permettant de glaner un total de 120.000 euros. Kimetto s'est imposé devant son compatriote Emmanuel Mutai, également passé  sous l'ancien record avec un temps de 2 h 03:13., l'Ethiopien Abera Kuma  terminant lointain troisième (2h05:56.). Il améliore de 48 secondes son record personnel établi l'an dernier en  remportant le marathon de Chicago, déjà devant son compatriote Emmanuel Mutai. Kimetto s'impose sur un tracé où il avait pris la 2e place en 2012, année  où il avait remporté le semi-marathon de Berlin et battu le record du monde des  25 km dans les rues de la capitale allemande. Il est le 6e homme à battre le record du monde sur ce tracé réputé l'un des  plus roulants du monde après le Brésilien Ronaldo da Costa (1998).

Son compatriote Paul Tergat était devenu le premier homme à passer sous les  2 h 05 min (2h04:55.) en 2003, l'Ethiopien Haile Gebreselassie avait ensuite  frappé deux fois de rang (2007 et 2008) pour descendre sous les 2 h 04 min  (2h03:59.) en 2008. Le Kenyan Patrick Makau était entré dans les annales en s'imposant en 2011  en 2 h 03 min 38 sec avant que son compatriote Wilson Kipsang ne grappille 15  secondes l'an dernier. L'Ethiopienne Tirfi Tsegaye a remporté dimanche le titre dames du marathon  de Berlin en 2 h 20 min 18 sec, devant sa compatriote Feyse Tadese (2h20:27.). L'Américaine Shalane Flanagan a pris la troisième place à près d'une minute  (2h21:14.) de la lauréate.

AFP