Ashton Eaton
Grand favori pour la médaille d'or au décathlon, Ashton Eaton a fait bien mieux. L'Américain, champion du monde en 2013, a conservé son titre et s'est adjugé le seul record du monde de cette année. | FRANCK FIFE / AFP

Décathlon: l'Américain Ashton Eaton prend sa retraite

Publié le , modifié le

L'Américain Ashton Eaton, double champion olympique du décathlon, recorman du monde de la discipline avec 9045 points et champion du monde en titre, a annonce ce mercredi sur Twitter qu'il mettait un terme à sa carrière. A seulement 28 ans, le jeune athlète tire sa révérence avec un speldide palmarès et laisse ainsi le champs libre aux prétendants à sa succession comme le Français Kévin Mayer, vice-champion olympique en 2016 .

Il a choisi les réseaux sociaux pour annoncé qu'il se retirait de la compétition. Il n'est pas seul a raccrocher puisque sa compagne, l'heptatlonienne canadienne Brianne Theisen-Eaton, a elle aussi choisit de s'arrêter là. 

"J'ai tout donné pour le décathlon. J'ai fait tout ce que j'ai pu. Merci de m'avoir offert le meilleur moment de ma vie. Je prends ma retraite", a écrit Eaton, sacré à Londres en 2012 et Rio en 2016, sur son compte Twitter.

Originaire de Portland (Oregon), Ashton Eaton survole le décathlon depuis 2012, Cette année là, il remporta les Jeux olympiques de Londres et fut également sacré dans l'épreuve de l'heptathlon, aux championnats du monde en salle. Champion du monde en 2013 à Moscou et en 2015 à Pékin, il décrocha de nouveau l'or aux JO de Rio en 2016.

Aujourd'hui, il est toujours détenteur du record du monde de sa discipline avec un score de 9 045 points, établi les 28 et 29 août 2015 lors des championnats du monde de Pékin, où il améliora de 6 points son propre record mondial établi en 2012 à Eugene.

A l'annonce de sa retraite, ne nombreux athlètes ont salué la carrière de Eaton, à l'image du Français Kévin Mayer : "C'est un choc. Je croyais que ce serait plutôt pour la fin d'année, c'est un peu dommage pour moi. J'espérais faire encore une compétition ou deux avec lui. C'était très inspirant de courir avec lui." Et d'ajouter : "C'était un exemple pour moi, sur le plan athlétique, mental et physique mais aussi pour sa gentillesse. Il a énormément apporté au décathlon et l'a porté plus haut qu'il ne l'était. Il restera un exemple pour le décathlon pour longtemps."

Isabelle Trancoën