Kevin Mayer au meeting de Ratigen

Décathlon : Kevin Mayer monte en puissance

Publié le , modifié le

Le décathlonien était engagé ce week-end sur 6 épreuves au meeting de Ratigen, en Allemagne. Une compétition de préparation, où le champion du monde a su montrer sa domination en explosant ses records personnels au lancer de disque et au 100 mètres. De bon augure pour les Championnats d'Europe à Berlin en août prochain.

Il ne s'agit pour lui que d'une préparation aux Championnats d'Europe d’athlétisme. Mais avant de débarquer à Berlin en août prochain (où il visera l'or), Kevin Mayer semble bien décidé à tout donner, et ce, quelle que soit la compétition. Ce week-end, le décathlonien était donc bien présent au meeting de Ratigen, en Allemagne, pour disputer 6 des 10 épreuves de sa spécialité. Il était même plus que présent puisque les spectateurs n'avaient d'yeux que pour lui. Et pour cause. Le champion du monde de la discipline a explosé nombre de ses records lors du meeting allemand. Du grand spectacle. 

"C'est le week-end parfait ! C'est incroyable !" 

Et il semblerait que l'athlète ait pris autant de plaisir que ses fans. En témoignent ses posts Instagram et Twitter, mais aussi ses quelques mots accordés au speaker du meeting, quelques minutes après avoir concouru dans l'épreuve du lancer de disque : "Le public est extraordinaire, vous applaudissez sans arrêt, ça me motive vraiment (...) C'est le week-end parfait ! C'est incroyable !" 

Une émotion compréhensible après qu'il ait battu son record personnel au lancer de disque de plus de... 2 mètres ! Jusque là arrêté à 50.13m (réalisé l'an dernier en finale des Interclubs à Valence), le décathlonien a lancer ce week-end à 52.38m. C'est seulement la deuxième fois de sa carrière que l'athlète de 26 ans passe la barre symbolique des 50 mètres. Un jet réussi au troisième essai qui n'aura pas manqué d'émouvoir l'athlète alors qu'il rejoignait son coach Bertrand Valcin : "52m... Je ne pensais pas faire ça dans ma vie... Honnêtement, je suis très surpris et croyez-moi, je profite pleinement". 

"Techniquement, ce n'est pas du tout une bonne course"

Mais Kéké Mayer ne s'est pas arrêté là. Dimanche, il a également réalisé un excellent 110m haies en 13''78. Un temps qui n'est qu'à 3 centièmes de son record personnel. Un record établi en 2017 lors des Mondiaux de Londres. Mais le perfectionniste Mayer ne s'est pas complu dans sa performance. Il en était même presque déçu : "J'ai eu du mal à me mettre dedans après la fatigue de samedi et sans la vraie "peur" et l'enjeu de la deuxième journée d'un décathlon complet. J'avais aussi les ischio-jambiers chargés. Techniquement, ce n'est pas du tout une bonne course mais faire un tel chrono, à 3 centièmes seulement de mon record, c'est inespéré". 

On ne parle pas de son nouveau record personnel sur 100m (10'66) ou de son saut à la perche à 5.20 (pas loin de son record en extérieur de 5.40m)... Le Drômardéchois nous a donné suffisamment de garanties quant à ses ambitions pour les Championnats d'Europe berlinois. Et il aura d'autres occasions de nous épater. Prochain rendez-vous : le 30 juin au Stade Charléty à Paris pour la Ligue de diamant. Il sera engagé cette fois-ci sur un triathlon monté pour l'événement. Frissons garantis. 

Chloé Joudrier