Les compétitions sur piste sont suspendues jusqu'au 24 mai.

Coronavirus : la Fédération française d'athlétisme annule les courses sur piste jusqu'au 24 mai

Publié le , modifié le

Dans un communiqué publié ce jeudi, la Fédération française d'athlétisme (FFA) a annoncé la suspension des "compétitions piste de niveau national, meetings compris", jusqu’au 24 mai inclus. En outre, les interclubs sont reportés à 2021.

Après une réunion du bureau fédéral mercredi, la Fédération française d'athlétisme (FFA) a pris de nouvelles mesures face à l'épidémie de Covid-19. Des mesures qui vont impacter les compétitions estivales prévues sur le territoire national.

Pas de courses sur piste sur le sol national jusqu'au 24 mai

Par l'intermédiaire de son président André Giraud, l'instance a voulu clarifier la situation vis-à-vis des organisateurs et athlètes encore dans le doute et dont la pratique de leur profession est, elle aussi, mise entre parenthèses. 

"Il a été décidé à l’unanimité, après consultation du directeur technique national et des présidents de la commission nationale des athlètes et de la commission sportive et d’organisation, qu’aucune compétition piste de niveau national, meetings compris, ne pourra avoir lieu en France jusqu’au 24 mai inclus", précise le communiqué.

Les championnats interclubs reportés à 2021...

Une décision qui se joint au report des championnats interclubs à 2021. "L’annulation du championnat de France des clubs est un crève-cœur pour notre Fédération, souligne André Giraud. Nous sommes tous très attachés à cette compétition, qui incarne l’essence collective de notre sport et véhicule de si belles valeurs. Cependant, nous avons tenu à prendre une décision responsable et citoyenne, et nous considérons que les mesures actuellement en vigueur sur le territoire national ne permettront aux athlètes de préparer dans des conditions raisonnables cette compétition."

Du côté des meetings impactés, ceux de Montgeron et Baie-Mahault sont concernés.

... mais les championnats de France de trail et du semi-marathon maintenus

À contrario, des épreuves sont maintenues, à l'image des championnats de France de trail (prévus le 23 mai à Salers) et du semi-marathon (devant se dérouler le 31 mai aux Sables-d'Olonne). Selon Martine Prévost, médecin et membre du bureau fédéral, tandis que les courses sur piste se déroulent très souvent en intérieur et "nécessitent une pratique le plus souvent collective", "les personnes pratiquant le running peuvent encore s'entretenir pour conserver la forme acquise".

L'ajustement des calendriers de compétitions par les ligues et comités, précise le communiqué, reste à la charge de ces derniers organes.

à voir aussi Tokyo 2020 : Pour Christophe Lemaitre, "très peu d'athlètes arriveront à se qualifier pour les Jeux dans ces conditions" Tokyo 2020 : Pour Christophe Lemaitre, "très peu d'athlètes arriveront à se qualifier pour les Jeux dans ces conditions"
francetv sport francetvsport