Clémence Calvin déboutée de son référé devant le Conseil d'Etat, suspension de quatre ans confirmée

Publié le , modifié le

Auteur·e : Loris Belin
Clémence Calvin

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

La fondeuse Clémence Calvin a vu son référé auprès du Conseil d'Etat être rejeté jeudi. Calvin contestait sur la forme sa suspension de quatre ans pour s'être soustraite à un contrôle antidopage au Maroc en 2019 et espérait voir la sanction être repoussée. La décision de l'Agence Française de Lutte contre le Dopage a finalement été confirmée par le Conseil d'Etat.

Clémence Calvin ne sera pas aux Jeux Olympiques de Tokyo. L'athlète française a vu une nouvelle action en justice tourner en sa défaveur jeudi. La fondeuse espérait voir ses quatre ans de suspension être repoussés par le Conseil d'Etat dans un jugement en référé. Peine perdue, cette procédure d'urgence sur la forme juridique n'a pas vu Calvin obtenir raison, et la punition prononcée par l'Agence Française pour la Lutte contre le Dopage a été maintenue. Calvin attend désormais le jugement sur le fond de ce même Conseil d'Etat dans quelques mois, pour ce qui devrait être un dernier recours pour Calvin et son mari Samir Dahmani, également suspendu.

Pas de compétition avant 2023

Le couple a été reconnu coupable de s'être soustrait à un contrôle antidopage à Marrakech en 2019. Les époux avaient fui le contrôle et avaient accusé trois personnes de l'avoir agressé dans la rue pour la forcer à se contraindre à un contrôle. "La condition d'urgence prévue ne peut être regardée comme remplie, a rétorqué le Conseil d'Etat à ce référé. Aucun des moyens que Mme Calvin (ou M. Dahmani) invoque à l'appui de ses conclusions et qui sont relatifs à la régularité de la procédure disciplinaire, à la faute qui lui est reprochée et à la durée de l'interdiction, n'est propre à créer, en l'état de l'instruction, un doute sérieux quant à la légalité de cette décision."

Clémence Calvin et Samir Dahmani ne pourront ainsi pas reprendre la compétition avant 2023.

Enquête - Sur la piste de Clémence Calvin