Doha 2019 : Zéro pointé pour les Françaises en séries du 100 mètres haies

Publié le , modifié le

Auteur·e : Adrien Paquier
Solène Ndama
Solène Ndama en série du 100m haies des Mondiaux ne parvient pas à franchir sa première haie. | ANDREJ ISAKOVIC / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Les séries du 100 mètres haies des championnats du monde d’athlétisme ont livré leur lot de surprises à Doha. Les trois Françaises engagées, Solène Ndama, Laura Valette et Fanny Quennot sont passées complètement à côté de leur course. La championne olympique en titre, Brianna McNeal a été disqualifiée pour faux départ.

Solène Ndama n’a pas franchi une haie, Laura Valette et Fanny Quenot ont couru au-dessus de 13’’30. Résultat : 0 pointé pour les Françaises lors des séries du 100 mètres haies aux championnats du monde d’athlétisme à Doha.

0/3 pour les Françaises au 100m haies

Avec Laura Valette (12’’87 cette saison) et Solène Ndama (12’’79), l’équipe de France avait deux bonnes chances de qualifications pour les demi-finales. Mais rien ne s’est passé comme prévu. Dans la première série, Ndama n’a pas pu finir sa course, incapable de franchir la moindre haie. Une grosse désillusion pour la jeune tricolore qui avait réalisé un joli 100m haies lors de l’heptathlon de ces Mondiaux (12’’90).  "L’échauffement était compliqué, je ne sais pas quoi dire. Je n’ai pas réussi à franchir une seule haie. Ça ne s’explique pas.", tentait d’expliquer, désabusée, la hurdleuse tricolore.

"J’en touche une, deux, trois et après je suis vraiment trop déséquilibrée."

A l'arrivée de la cinquième et dernière série du jour, il était difficile pour Laura Valette de contenir sa tristesse. 13"47 affiché au chrono, six dixièmes de plus que son record personnel, une dernière place dans sa série et déjà la fin des Mondiaux pour la Nantaise qui avait l'objectif légitime de se qualifier pour les demi-finales. "La piste est vraiment rapide, j’ai mis trop de rythme. J’étais trop prêt des haies du coup j’en touche une, deux, trois et après je suis vraiment trop déséquilibrée. Ça ne se joue à rien les haies, c’est vraiment dommage. Ce n’était pas un jour pour faire des fautes comme ça.", analysait la championne de France qui avait plutôt de bonnes sensations avant de débuter la course. 

La championne olympique disqualifiée

Dans la deuxième série du jour, Fanny Quenot avait une cliente à sa droite : Brianna McNeal. L'Américaine, championne olympique en titre et championne du monde du 100m haies en 2013, était une bonne référence pour la Française qui aurait pu s'appuyer sur son rythme pour accrocher une place en demi-finales. Mais ni McNeal, ni Quenot ne sera au départ ce dimanche. L'Américaine sanctionnée d'un faux départ n'en revenait pas. La tête entre les mains, elle s'est dirigée vers les juges et l'écran vidéo au bord de la piste pour contraster par elle même les dégâts. La sanction confirmée, McNeal a fondu en larmes mettant fin à tout espoir de nouvelle médaille mondiale. 

Fanny Quenot se retrouvait donc seule à l'extérieur : "D'habitude j'arrive à rester concentré quand il y a un faux départ mais j'aurais aimé qu'elle soit là c'était la favorite de la course.", avouait la troisième hurdleuse tricolore. La Française a manqué sa sixième haie, perdant toute sa vitesse et ne pouvant pas se relancer elle termine sa course en 13"51. 

Le faux départ de Brianna McNeal, championne olympique

Chez les favorites pour le titre mondial, Kendra Harrison (USA), recordwoman du monde termine avec le troisième temps des séries en 12''55. Danielle Williams (JAM), meilleure performeuse mondiale de la saison avec un chrono en 12''32, est arrivée en 12''51 lors de la troisième course du jour alors que Tobi Amusan (NGR) a amélioré son record  personnel en étant la plus rapide des séries en 12''48.  

Championnats du Monde d'Athlétisme