Salwa Eid Naser
Salwa Eid Naser, nouvelle championne du monde du 400 m | JEWEL SAMAD / AFP

Doha 2019 : Supersonique, Salwa Eid Naser remporte le 400 m avec la troisième performance de tous les temps

Publié le , modifié le

Folle soirée pour Salwa Eid Naser. A 21 ans, la Bahreïnienne a signé la troisième meilleure performance de tous les temps pour aller chercher le titre mondial sur 400 m. Elle devance la tenante du titre Shaunae Miller-Uibo, 2e en 48.37, et la Jamaïcaine Shericka Jackson, 3e en 49.47.

On attendait un duel de feu entre Salwa Eid Naser et Shaunae Miller-Uibo. Comme prévu, les deux femmes ont enflammé la piste du Khalifa International Stadium pour faire de cette finale du 400 m l'une des plus grandes courses de tout les temps sur le tour de piste, tant par la précocité de Naser - championne du monde à 21 ans - que par des chronos totalement dingues.

En s'imposant en 48.14, la Bahreïnienne a signé la troisième meilleure performance de tous les temps et réalise l'une des plus belles performances de ces Mondiaux de Doha. Miller-Uibo, intouchable depuis deux ans sur 400 m, prend la deuxième place en 48.37, améliorant au passage son meilleur chrono de six dixièmes pour devenir la sixième performeuse de l'histoire. La Jamaïcaine Shericka Jackson prend elle la médaille de bronze en 49.47, dans une finale où cinq athlètes sont passées sous la barre des 50 secondes. Fou, tout simplement.

Il fallait remonter à Marie-José Pérec et les Jeux Olympiques d'Atlanta en 1996 pour voir une athlète avaler aussi vite le tour de piste. Salwa Eid Naser n'était pas encore née pour voir "Marie-Jo" décrocher son deuxième titre olympique mais ne s'est pas faite prier pour mettre la Française dans son rétroviseur.

Partie comme une bombe avec 200 premiers mètres supersoniques, Naser n'a rien lâché dans la dernière ligne droite malgré le retour de Miller. "Je suis venue ici pour gagner. Mais jamais je n’aurai pu imaginer un temps pareil", a confié la nouvelle reine du 400 m à notre micro. Un chrono surprenant, presque qu'autant que sa victoire alors que Shaunae Miller s'avançait comme la grande favorite de cette finale. Invaincue sur 400 m depuis deux ans, la Jamaïcaine devra encore attendre pour monter sur la plus haute marche d'un podium de championnats du monde.

Championnats du Monde d'Athlétisme