Quentin Bigot

Doha 2019 : Quentin Bigot prend l'argent et ramène sa première médaille à la France

Publié le , modifié le

Quentin Bigot ramène sa première médaille à l'équipe de France aux championnats du monde de Doha. 4e à Londres en 2017, il a cette fois pris sa revanche pour empocher l'argent à la suite d'un concours riche en intensité. Derrière l'intouchable polonais Pawel Fajdek (80,50 m), déjà titré trois fois, le Français a bataillé tout le concours pour conserver sa médaille. D'abord troisième derrière le Hongrois Bence Halasz, il finit par le devancer au 4e essai pour un centimètre (78,19 m)

Quentin Bigot peut exulter. 4e à Londres en 2017, cette fois il est bien sur la boîte. Il fait même mieux que la médaille de bronze et décroche l'argent pour un petit centimètre. Longtemps troisième derrière le Hongrois Bence Halasz (78,18 m), il a trouvé la clé au 4e essai pour expulser son engin un centimètre plus loin (78,19 m), meilleur lancer de la saison en prime. 

Le Français revient de loin, grand espoir de la discipline avec le record de France junior, il était passé du mauvais côté de la barrière. En 2014, il est suspendu pour dopage après avoir été testé positif à un anabolisant. Il est autorisé à concourir à nouveau en juillet 2016. Après six mois complet sans sport et avoir réalisé son rêve de devenir conducteur de train, il reprend le chemin de l'entraînement aux côtés de Pierre-Jean Vazel, ancien entraîneur de la sprinteuse française Christine Arron, recordwoman d'Europe du 100 m. 

En 2017, il se qualifie pour les mondiaux. Cette année, il remporte la coupe d'Europe hivernale des lancers à Samorin et se qualifie pour les championnats du monde de Doha. La suite de l'histoire est connue. Le lanceur prend une belle revanche sur ses erreurs passées et savoure sa première médaille internationale. 

Et de 4 pour Fajdek 

Le Polonais Pawel Fajdek est ce qu'on appelle un monstre de la discipline : désormais quatre titres mondiaux, un titre européen et deux médailles d'argent aux Europe, il est l'un des lanceurs les plus récompensés. Il n'a jamais été inquiété dans le concours : dès son premier essai, il projette son marteau à 79,34 m. Au 4e essai, il prend définitivement la tête du concours avec un jet à 80,50 m. Comme sa compatriote Anita Wlodarczyk, c'est un grand monsieur du lancer du marteau qui prouve encore sa domination. 

Doha 2019 : Quentin Bigot prend l'argent et ramène sa première médaille à la France
© Kirill KUDRYAVTSEV / AFP
Elena Cervelle @Elena_Cvl