Le relais américain remportent le 4x100m
Le relais américain remportent le 4x100m | Kirill KUDRYAVTSEV / AFP

Doha 2019 : le relais américain champion du monde du 4x100, la France disqualifiée

Publié le , modifié le

Les Etats-Unis ont remporté le relais 4x100 mètres des championnats du monde d'athlétisme à Doha. Engagée dans cette finale, l'équipe de France n'a pas terminé ce relais à cause d'un premier passage de témoin complètement manqué entre Amaury Golitin et Jimmy Vicaut.

Ils étaient les grands favoris et la logique a été respectée. Les Etats-Unis, avec dans ses rangs Christian Coleman, champion du monde du 100m, Justin Gatlin, vice-champion du monde et Noah Lyles champion du monde du 200m ont remporté le titre mondial du relais 4x100m. Accompagnés de Michael Rodgers, quatrième relayeur de l'équipe, les américains ont dominé la finale en 37"10 battant le record des Etats-Unis par la même occasion. Bien lancé par Coleman puis Gatlin, Rodgers a assuré son passage pour permettre à Lyles de franchir la ligne d'arrivée en tête. Derrière l'intraitable relais US, les Britanniques terminent deuxième faisant tomber le record d'Europe en 37"36. Le Japon complète le podium avec le record d'Asie à la clé (37"43). 

Revivez la finale du 4x100m

L'énorme faute de l'équipe de France au passage de témoin 

Le relais français était attendu. Samedi, les Bleus avaient réalisé le troisième meilleur temps de l'histoire du relais 4x100m tricolore et comptaient titiller les favoris pour espérer se faire une place sur le podium. Malheureusement l'affaire a été rapidement pliée. Amaury Golitin, premier relayeur français, et Jimmy Vicaut, n'ont pas assuré le passage de témoin. Une énorme faute technique à ce niveau qui pénalise l'équipe de France, clouée sur la piste du Khalifa International Stadium.

Plus loin, Méba-Mickael Zeze et Christophe Lemaitre pouvaient s'écarter et assister de près à la victoire américaine. Aligné uniquement sur cette finale du 4x100, après s'être retiré du 100m puis des qualifications du relais samedi pour être à 100% pour la finale, Lemaitre aura juste pu enfiler son équipement de l'équipe de France sans avoir couru. Dernier relayeur de cette équipe de France, il avait la responsabilité de conclure la course des Bleus qui a donc été avortée dès le premier 100 mètres. 

Les Français du 4x100m reviennent sur leur "désillusion terrible"

Championnats du Monde d'Athlétisme