Kevin Mayer

Doha 2019 : Kevin Mayer abandonne le décathlon

Publié le , modifié le

Champion du monde en titre, recordman du monde du décathlon et grand favori pour la médaille d'or, Kevin Mayer s'est blessé à la cuisse et n'a pas pu passer une seule barre au concours de la perche. Le Francilien a abandonné et laisse son titre. Il avait pourtant bien débuté sa deuxième journée avec le deuxième temps sur le 110 haies mais la douleur était trop forte pour le Français et après deux échecs à 4,60 m où il ne peut même pas franchir une barre, il s'est effondré en pleurs sur le tapis.

110 m haies : deuxième meilleur temps mais des inquiétudes

Kevin Mayer boucle son 100 m haies en 13''87 derrière le Canadien Damian Warner, 13''55. Point positif : c'est le deuxième temps toutes séries confondues. Mais c'est, une nouvelle fois, derrière Warner, qui le devançait déjà de trente points à la fin de la première journée. Le meilleur performeur de la saison devance désormais le Français de 71 points. Pire encore, "Kéké" semble boiter à la fin de sa course et grimacer. Pas vraiment de bon augure pour la suite de la journée. 

Disque : Mayer assure un jet 

Après avoir terminé son 110 m haies en grimaçant, Kevin Mayer s'est bien présenté à l'aire de lancer du disque pour continuer son décathlon. Premier légèrement mordu, il assure son lancer sur le deuxième jet et propulse son disque à 48,34 m, le deuxième meilleur de son groupe derrière le  Russe Ilya Shkurenyov qui a battu son record à deux reprises (48,75 m). Le champion du monde en titre a ensuite préféré arrêter son concours avant le concours de la perche, prévu à 18h05. 

Perche : Kevin Mayer abandonne 

Les frayeurs de la première journée se sont confirmées. La veille, Kevin Mayer s'était tenu la cuisse après le saut en hauteur mais n'avait pas abandonné. La douleur était trop forte après le 110 m haies, et malgré un bon essai au lancer du disque, il a été incapable de terminer sa course d'élan à la perche et s'est effondré sur le tapis, en pleurs, avant d'applaudir, synonyme d'arrêt de son concours et donc d'abandon. C'est une énorme surprise pour les Bleus puisque le Français était la meilleure et sûrement dernière chance de titre. Ils sont désormais quatre en course pour le titre : le duo canadien Warner-Lepage, le Russe Ilya Shkurenyov et l'Allemand Niklas Kaul. 

Après son abandon il s'est confié au micro de France TV sport : "j'ai ressenti une douleur au tendon d'Achille il y a un mois. J'ai fait de la rééducation pendant trois semaines. Et la douleur s'est réveillée dès les premières épreuves et ça a crée des tensions à l'ischio-jambier. Ce matin je pouvais à peine marcher. Les performances que j'ai fait je n'en suis absolument pas satisfait, sans vouloir me vanter. J'aurais voulu rendre à ma famille tous ses sacrifices". De plus, finir son décathlon aurait pu le soulager en vue des Jeux Olympiques de Tokyo. Désormais il devra en réaliser un pour se débarrasser des minimas. "Il faut réaliser 8350 points, c'est pas du tout une hauteur difficile pour moi, ça ne sera pas un problème". 

Elena Cervelle @Elena_Cvl

Championnats du Monde d'Athlétisme