PML - Ortega

Doha 2019 : Gêné en finale du 110m haies par une chute, Orlando Ortega récupère une médaille de bronze

Publié le , modifié le

L'Espagnol Orlando Ortega, arrivé 5e du 110 m haies mercredi, s'est vu finalement attribuer la médaille de bronze, ayant été gêné en fin de parcours, a annoncé l'organisation des Mondiaux de Doha 24 heures après la course.

Ils étaient finalement quatre à monter sur le podium du 110 m haies masculin. Orlando Ortega, gêné par la chute d'Omar McLeod dans les derniers mètres et 5e de la finale, a bien eu droit aux honneurs d’une médaille de bronze aux côtés du Français Pascal Martinot-Lagarde. C’est ce qu’a décidé le jury de la Fédération internationale (IAAF) dans la soirée, donnant raison à l'équipe espagnole qui aura eu besoin de deux appels et de 24 heures agitées pour se voir donner gain de cause.

Mercredi, 22h01. Orlando Ortega est à 20 mètres d'un premier podium mondial quand Omar McLeod, champion du monde en titre, perd l'équilibre avant de chuter, gênant et ruinant les chances de médaille l'Espagnol qui termine cinquième de cette finale. Une fin de course qui n'a évidemment pas plu à Ortega, qui n'a pas hésité à le faire savoir après la course. "Je suis bouche bée, je pense que c’est un vol, une arnaque. (...) Je pense qu'ils m'ont volé une médaille", enrageait Ortega dans des propos rapportés par la presse espagnole.

L'équipe espagnole avait tenté un premier appel juste après la course, demandant à ce que la course soit rejouée ou bien que Orlando Ortega puisse être autorisé à courir seul cette finale du 110 m haies. Un appel rejeté par le jury, mais pas de quoi enterrer les espoirs de l'équipe espagnole. Cette dernière a procédé à un second appel, demandant cette fois que Ortega soit récompensé de la médaille correspondant à sa position au moment de l'incident entre lui et McLeod. Une requête cette fois acceptée par le jury, attribuant donc deux médailles de bronze avec celle du Français Pascal Martinot-Lagarde.

Deuxième médaille réattribuée

Deux athlètes sur la troisième marche d'un podium ? Pas une première lors de ces Mondiaux. Avec un jet à 78,18 m, le Hongrois Bence Halasz avait pris la médaille de bronze du concours de lancer de marteau devant le Polonais Wojciech Nowicki et ses 77,69 m. C'était compter sans l'appel de la Fédération polonaise, estimant que le jet du Hongrois n'était pas valide, Halasz ayant touché la partie extérieure de l'aire de lancer avec son pied. Une requête là aussi acceptée par le jury de l'IAAF, qui permet à Nowicki et Halasz de se partager la médaille de bronze du lancer de marteau.

Wojciech Nowicki et Bence Halasz
Wojciech Nowicki et Bence Halasz © Nariman El-Mofty/AP/SIPA

Championnats du Monde d'Athlétisme