Dalilah Muhammad

Doha 2019 : Dalilah Muhammad s'offre le titre et le record du monde sur 400m haies

Publié le , modifié le

Alors qu'elle s'était déjà offert le record du monde du 400 m haies en juillet dernier, Dalilah Muhammad a remis ça ce vendredi à Doha. En remportant son premier titre mondial en 52"16, l'Américaine marque un peu plus l'histoire de sa discipline. Elle devance sa compatriote Sydney McLaughlin, 2e en 52"23, au terme d'une finale folle.

On se demandait si Doha verrait un record du monde tomber lors de ces Mondiaux. C'est désormais chose faite. En remportant la finale du 400 m haies en 52"16, Dalilah Muhammad a amélioré son propre record du monde, établi il y a seulement trois mois lors des sélections américaines (52"20). La championne olympique épaissit son CV en s'offrant un premier titre mondial et devance sa compatriote Sydney McLaughlin, médaille d'argent avec un chrono tout aussi dingue de 52"23. "Cela veut dire tellement pour moi que c'est difficile à décrire, a réagi Dalilah Muhammad. Je voulais surtout le titre de championne du monde mais battre une nouvelle fois le record du monde, c'est fantastique." La Jamaïcaine Rushell Clayton complète le podium en 53"74.

Le duel attendu entre la star du 400 m haies et la pépite américaine a donc bien eu lieu. Mais l'aînée a eu raison de la jeunesse au terme d'une finale qui restera dans les mémoires. Dalilah Muhammad et Sydney McLaughlin ont enflammé les chronos et la piste du Khalifa International Stadium. Partie comme une bombe, Muhammad a fait toute la course en tête mais McLaughlin s'est accrochée pour offrir cent derniers mètres de folie. Pas de quoi faire paniquer la championne olympique, qui en avait encore suffisamment dans les jambes et dans la tête pour tenir et arracher une victoire de gala. "Je m'étais mis une énorme pression sur les épaules et j'ai pris la décision de partir vite pour aller chercher le titre mais j'ai senti Sydney revenir après la 9e haie et j'ai ensuite donné tout ce qu'il me restait", a confié Muhammad. Je ne savais même pas qui avait gagné en franchissant la ligne."

Après avoir effacé le record vieux de 16 ans de Yulia Pechonkina (52"34) en juillet dernier, Dalilah Muhammad a remis ça devant les yeux de la planète entière. Une performance royale qui ne viendra pas éclipser celle non moins sensationnelle de Sydney McLaughlin. A seulement 20 ans, la jeune américaine améliore son record personnel de cinq dixièmes pour devenir la deuxième meilleure performeuse de tous les temps en 52"23. "Je savais que la course serait rapide mais je n'imaginais pas que ce serait à ce point, a réagi McLaughlin. Un duel de feu, qui pourrait bien voir l'une des deux femmes (et pourquoi pas les deux ?) passer sous la mythique barre des 52 secondes très bientôt. Vivement Tokyo.

Le finish fou de 400m haies
Le finish fou de 400m haies © Morry Gash/AP/SIPA

Championnats du Monde d'Athlétisme