Doha 2019 : Christian Coleman sacré champion du monde sur le 100 mètres

Publié le , modifié le

Auteur·e : Hugo Monier
Christian Coleman Doha 2019
Christian Coleman | AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Christian Coleman a remporté son premier titre de champion du monde du 100 mètres en dominant la finale en 9 secondes et 76 centièmes. Justin Gatlin, 37 ans, a pris la deuxième place en 9 secondes 89, devant le Canadien André de Grasse (9"90).

Intouchable Christian Coleman ! L'Américain était l'homme le plus attendu des championnats du monde d'athlétisme, il a tenu son rang. Le coureur de 23 ans a dominé la finale en 9 secondes et 76 centièmes, faisant de lui le sixième homme le plus rapide de l'histoire. Deuxième à Londres en 2017, derrière Justin Gatlin, il a cette fois dominé son compatriote, médaillé d'argent (9"89). Le Canadien André De Grasse complète le podium d'une finale particulièrement rapide, en 9 secondes et 90 centièmes. 

Revivez la finale du 100 mètres

Une compétition dominée de bout en bout

Coleman, homme le plus rapide du monde cette année avec les trois meilleurs temps de la saison (9"81, 9"85 et donc 9"76), n'a jamais douté sur ces Mondiaux. Sous les 10 secondes dès les séries (9"98) vendredi pour s'imposer largement, il a également dominé sa demi-finale samedi après-midi. Descendu à 9"88, il semblait déjà intouchable. Une impression confirmée ce soir. Sa présence à Doha était pourtant incertaine, après une suspension provisoire de l'agence américaine antidopage pour avoir manqué trois contrôles en 18 mois. Mais un des trois "no-show" du désormais champion du monde a été annulé après réclamation pour une question de dates. Une aubaine pour Coleman, finalement autorisé à concourir pour les Mondiaux. 

"Un temps incroyable"

"Cela représente tellement, a savouré Coleman après la course. Je suis humble et juste reconnaissant pour la formidable opportunité de venir ici et de remporter la médaille d'or. C'est un temps incroyable, mon record personnel." Et l'Américain est déjà tourné vers l'avenir. "Je pense que le ciel est la limite, j'ai encore beaucoup de choses à travailler et beaucoup de moyens d'améliorer mon temps" a-t-il jugé. De quoi rêver d'atteindre, un jour, le record du monde d'Usain Bolt (9"58) ? "Tout est possible, surtout quand vous y croyez et vous dédiez votre vie à ça" a philosophé Coleman.  

La réaction de Christian Coleman

Championnats du Monde d'Athlétisme