Christian Taylor et Will Claye

Doha 2019 : 4e titre mondial pour Christian Taylor au triple saut dans un concours historique

Publié le , modifié le

Dans le concours le plus relevé de l'histoire, Christian Taylor décroche un quatrième titre mondial et le troisième consécutif avec 17,92 m devant son compatriote Will Claye en 17,74 m et Hugues-Fabrice Zango, le protégé de Teddy Tamgho, qui ramène la première médaille au Burkina Faso dans un championnat du monde avec 17,66 m.

Déjà sur le papier, le concours du triple saut promettait de grosses sensations : Will Claye meilleur performeur mondial de la saison avec 18,14 m, Christian Taylor, triple champion du monde (2011, 2015, 2017) et deuxième meilleur sauteur de l'histoire (18,21 m), Pedro Pablo Pichardo double vice-champion du monde (2013 et 2015) et le jeune Hugues-Fabrice Zango l'élève de Teddy Tamgho. 

Le show à l'américaine a eu lieu. Will Claye a pris les devants du concours avec 17,72 m alors que Christian Taylor se retrouvait dos au mur après deux échecs. Plus de peur que de mal, le double champion olympique valide son troisième essai (17,42 m) et bénéficie de trois essais supplémentaires. Totalement libéré pour la suite de son concours, il prend les devants du concours au 4e essai (17,86 m) et ne sera jamais rejoint par son compatriote. Il frôle même les 18 m à son avant-dernier essai (17,92 m). Derrière le recordman du monde Jonathan Edwards, il est le meilleur triple sauteur avec un troisième titre mondial consécutif et remporte un 27e concours face à Will Claye. "Je dois remercier mon coach, on forme une excellente équipe, je lui dois tout. Ce soir je visais le record du monde sur mes deux premiers sauts." 

Zango médaillé de bronze : première médaille mondiale pour le Burkina Faso 

Derrière ce duo de feu, trois athlètes se sont disputés la médaille de bronze. Le Cubain Cristian Napoles a battu deux fois son record personnel (17,36 m puis 17,38 m) pour se rapprocher de la troisième place avant de se blesser. Le Portugais Pedro Pablo Pichardo, médaillé d'argent à deux reprises en 2013 et 2015, a occupé la troisième place du concours avec 17,49 m jusqu'au sixième essai et la grosse performance de Hugues-Fabrice Zango. L'élève de Teddy Tamgho, a battu son record personnel à deux reprises (17,56 m puis 17,66 m) pour s'emparer de la médaille de bronze. Record d'Afrique et première médaille mondiale pour le Burkina Faso en prime. De quoi satisfaire son coach, le champion du monde 2013 Teddy Tamgho. 

Elena Cervelle @Elena_Cvl

Championnats du Monde d'Athlétisme