Kevin Mayer en route vers le titre de champion d'Europe
Kevin Mayer en route vers le titre de champion d'Europe | AFP

Championnats d'Europe en salle : Kevin Mayer file vers l'or

Publié le , modifié le

Alors que Floria Gueï a décroché la deuxième médaille française à Belgrade sur 400m, la troisième ne devrait pas tarder puisque Kevin Mayer a parfaitement négocié cette première journée de l'heptathlon en battant trois records personnels.

La belle journée pour les Bleus. Alors que Floria Gueï a décroché son premier titre majeur sur le plan individuel en dominant la finale du 400m, Kevin Mayer a lui aussi fait le boulot. Le médaillé d'argent aux derniers Jeux Olympiques a répondu présent ce samedi en se classant en tête du concours de l'heptathlon après quatre épreuves sur sept. Avec 125 points d'avance sur Jorge Urena, Mayer a justifié son statut de n°1 mondial virtuel depuis la retraite du double champion olympique américain du décathlon Ashton Eaton, égalant notamment ses records personnels sur 60 m (6 sec 95), à la longueur (7,54 m) et à la hauteur (2,10 m).

Doublé pour Kilty, triplé pour Maslak​

Les Britanniques sont eux fidèles à leur réputation sur le sprint hommes. Après la victoire d'Andy Pozzi sur le 60 m haies, vendredi, Richard Kilty a conservé sa couronne sur le 60 m. Sa compatriote Laura Muir est elle en route pour un doublé 1500 m-3000 m. A 23 ans, celle qui s'est adjugée la Ligue de diamant l'année dernière et a déjà battu trois records d'Europe cette année, a signé le premier grand succès de sa carrière sur le 1500 m et s'attaquera dimanche à un exploit seulement réalisé jusqu'ici par la Polonaise Lidia Chojecka en 2007 à Birmingham.

Le Polonais Pavel Maslak, sacré pour la 3e fois sur le 400 m, et la Grecque Ekaterini Stefanidi, victorieuse de la perche dames, ont été les autres héros de la soirée. Sans rivale à sa mesure sur le continent, la championne olympique était censée se balader durant le concours mais elle a dû batailler un moment avec Lisa Ryzih. Elle a finalement fait la différence avec un saut à 4,85 m alors que l'Allemande s'est contentée de 4,75 m.