Championnats d'Europe d'athlétisme : "surprenant qu'il s'agisse d'une annulation et pas d'un report" selon Stéphane Diagana

Publié le , modifié le

Auteur·e : Denis Menetrier
Stéphane Diagana
Notre consultant et ancien recordman d'Europe du 400m haies, Stéphane Diagana. | PHILIPPE MILLEREAU / DPPI Media / DPPI via AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Les championnats d'Europe d'athlétisme qui devaient se dérouler du 25 au 30 août prochain à Paris au stade Charléty ont été annulés. La Fédération française d'athlétisme (FFA) l'a annoncé ce jeudi dans un communiqué, conjointement avec le Comité d'organisation Paris Athlé 2020. Pour notre consultant et ancien champion du monde du 400m haies Stéphane Diagana, la décision d'annuler la compétition plutôt que de la reporter à l'année prochaine est "surprenante", et s'expliquerait principalement par des enjeux financiers.

La nouvelle de l'annulation des championnats d'Europe d'athlétisme vous étonne-t-elle ?
Stéphane Diagana :
"Je savais que deux options étaient envisagées : soit un maintien, soit une annulation pure et simple. Il y a sans doute des raisons à cette décision de les annuler, mais quand on voit que les championnats du monde ont été reportés de 2021 à 2022, on se dit qu'il y aurait eu la possibilité de placer ces championnats d'Europe l'année prochaine."

à voir aussi Les championnats d'Europe d'athlétisme, qui devaient se dérouler fin août à Paris, sont annulés Les championnats d'Europe d'athlétisme, qui devaient se dérouler fin août à Paris, sont annulés

Il aurait donc été préférable de les reporter selon vous ?
SD :
"Même s'il y a les championnats d'Europe d'athlétisme par équipes l'année prochaine, je pense qu'il y aurait eu moyen de s'accommoder avec les Jeux. C'est surprenant qu'il s'agisse d'une annulation et pas d'un report."

"Je pense que ce sont des raisons financières qui ont pesé"

D'un point de vue sanitaire, cette décision est-elle la bonne ?
SD :
"Quand on voit un événement comme le Tour de France qui a été seulement reporté, alors qu'il y a un public difficilement contrôlable, je trouve ça étonnant qu'il y ait une annulation des championnats d'Europe. Peut-être que ça va changer, mais dans un stade, on peut mieux gérer les flux. C'est plus simple que sur un événement comme le Tour, mais comme les décisions sont prises par les organisations, elles sont liées à leur perception de ce que va être la situation fin août. Alors peut-être qu'à terme, on se dira qu'il était possible d'organiser cet événement à ce moment-là. Mais je comprends qu'on puisse décider de ne pas les tenir fin août. Après, de les annuler ou de les reporter, il y a certaines raisons qui m'échappent sûrement."

à voir aussi Championnats d'Europe d'athlétisme annulés : "Une excellente nouvelle de sortir de l'incertitude" pour Pascal Martinot-Lagarde Championnats d'Europe d'athlétisme annulés : "Une excellente nouvelle de sortir de l'incertitude" pour Pascal Martinot-Lagarde

Pour les sportifs, cette annulation peut-elle représenter l'opportunité de prendre un peu de temps pour préparer au mieux la saison prochaine, quand la crise sera passée ?
SD :
"C'est une opportunité en moins en termes de compétition. Mais dans ce contexte compliqué avec une densité importante de compétitions en 2021, c'est plus simple pour les sportifs de gérer seulement les Jeux de Tokyo, plutôt que les Jeux puis les championnats d'Europe d'athlétisme. Habituellement, les championnats d'Europe se déroulent d'ailleurs avant les Jeux. Je pense que cette décision d'annuler les championnats d'Europe n'est pas liée à une peur de surcharger le programme des athlètes. Ça n'aurait pas été plus lourd pour eux de les reporter à l'année prochaine. Après, il y a peut-être d'autres enjeux qui sont propres aux organisateurs, avec des coûts de report plus important que des coûts d'annulation. Je pense que ce sont plus ces raisons financières qui ont pesé qu'une peur de surcharger les athlètes."