Championnats de Jamaïque : Un 100m fou et Elaine Thompson signe la meilleure performance mondiale de l'année

Publié le , modifié le

Auteur·e : AFP
Elaine Thompson
Elaine Thompson | Jewel SAMAD / AFP

Les deux championnes olympiques Elaine Thompson et Shely-Ann Fraser-Pryce se sont livrées une bataille magnifique lors du 100 mètres féminin des Championnats de Jamaïque vendredi. Thompson s'est imposée pour quelques millièmes de seconde sur sa compatriote, elle aussi créditée d'un 10"73 synonyme de meilleure performance de l'année.

Le duel a bien eu lieu, mais Elaine Thompson et Shelly-Ann Fraser-Pryce n'ont pu se départager : les deux sprinteuses ont remporté ex aequo le 100m des Championnats de Jamaïque d'athlétisme dans le temps éclair de 10 secondes 73 centièmes. La victoire revenant finalement à Thompson pour trois millièmes de seconde !

Comme souvent le 100m promettait d'être le grand moment de la soirée, d'autant que ces Championnats de Jamaïque sont qualificatifs pour les Mondiaux 2019 de Doha (28 sept-6 oct). Et les reines du sprint jamaïcain, qui détiennent à elles deux 8 médailles d'or olympiques et mondiales individuelles, ont effectivement assuré le show, franchissant ensemble la ligne d'arrivée en réussissant la meilleure performance mondiale de l'année, devant Briana Williams, 3e en 10"94. Williams, qui a eu 17 ans en mars, descend pour la première fois sous la barre des 11 secondes.

Quant à Thompson, 26 ans, elle a reconnu être très émue de ce résultat qui met fin à une année 2018 noire en raison de multiples blessures.

Chez les messieurs, le 100m a été remporté par Yohan Blake en 9"96, devant Tyquendo Tracey (10"00) et Rasheed Dwyer (10"10). Le 400m haies a été remporté par Rushell Clayton (54"73) chez les dames et Kemar Mowatt (48"70) chez les messieurs.

Les Mondiaux 2019 seront le premier grand rendez-vous international depuis la retraite de la mégastar jamaïcaine Usain Bolt qui a raccroché les pointes après les Championnats du monde 2017 de Londres. Sans le détenteur des records du monde des 100 et 200 m, le sprint jamaïcain est retombé dans un certain anonymat chez les messieurs.

Blake, le plus rapide des Jamaïcains cette saison, est loin de rivaliser avec les meilleurs dont l'Américain Christian Coleman (9"85, meilleure performance mondiale de l'année, à Oslo la semaine dernière).

AFP