Pascal Martinot-Lagarde
Pascal Martinot-Lagarde est prêt pour les Championnats d'Europe | CITIZENSIDE/MICHEL STOUPAK / CITIZENSIDE.COM

Les têtes d'affiche répondent présent

Publié le , modifié le

Pascal Martinot-Lagarde a confirmé sa bonne forme actuelle en s'imposant sur le 110m haies des Championnats de France dans le très bon temps de 13''10 (vent: +0,3 m/s) ce dimanche à Reims. Le grand favori des prochains Championnats d'Europe de Zurich (12-17 août) l'a emporté devant Dimitri Bascou (13''44) et Simon Krauss (13''53). Il succède au palmarès à son frère Thomas, 4e de la course en 13''69. Renaud Lavillenie a conquis sans problème le titre à la perche avec une barre ) 5.80m. Christophe Lemaitre a remporté le 200m en 20"53, au terme d'un bon week-end pour lui. Pierre-Ambroise Bosse a été sacré sur 800m en 1'45"47, reléguant ses prousuivants à plus de deux secondes.

La dernière journée des Championnats de France d'athlétisme à Reims ont permis aux têtes d'affihces françaises de se montrer. Outre, Pascal Martinot-Lagarde, souverain sur le 100m haies, on relèvera la victoire de Pierre-Ambroise Bosse sur le 800m 1'45''47, battant du même coup le record des Championnats qui tenait depuis 1983 ! Prenant la tête aux 150 m, Bosse a commencé à lâcher ses adversaires au début du second tour, accélérant ensuite progressivement. "Je n'ai ensuite pensé qu'à la technique de course", a souligné le champion  d'Europe espoirs. Renaud Lavvillenie a quant à lui survoler le concours de la perche mais n'a pu faire mieux "que" 5,80m après trois échecs à 5,90m. Depuis le début de saison, le recordman du monde de la discipline n'est pas gâté par les vents, tournants et contrariants, qui l'empêchent d'aller aussi  haut qu'il le souhaiterait. Lavillenie a donc dû se contenter de 5,80 m, franchis au premier essai, comme la barre de 5,65 m passée pour son entrée dans le concours.

Malheureusement la journée a aussi été marquée par le contrôle positif de Quentin Bigot. Le lanceur de marteau français a subi un contrôle positif lors des derniers Championnats d'Europe par équipes. Il était absent à Reims, officiellement pour une blessure aux ischios-jambiers. 

Sacré samedi sur 100m, Christophe Lemaitre a réussi le doublé en étant le plus rapide sur 200m. Sur une piste rendue détrempée par une grosse averse quelques minutes plus  tôt, Lemaitre a semblé, comme en série (vainqueur 20.74), un peu lourd sur le  tartan rémois. En terme chronométrique (2053), son 200 m n'est pas à proprement parler rassurant  dans l'optique des Championnats d'Europe de Zürich (12-17 août), même si  l'Aixois possède sans doute une marge sur ses adversaires continentaux. A Reims, il a devancé Teddy Tinmar (20.79) et Pierre Vincent (20.84).

Lavillenie et Bosse faciles

A la perche, renaud Lavillenie n'a pas atteint les sommets, mais une barre à 5.80m franchie dès son premier essai, a été suffisante pour le titre. Depuis le début de saison, le recordman du monde de la discipline n'est pas  gâté par les vents, tournants et contrariants, qui l'empêchent d'aller aussi  haut qu'il le souhaiterait. Lavillenie a ensuite tenté par trois fois, sans succès, de franchir 5,90 m. Damiel Dossevi prend la 2e place avec 5,55 m, et devance Alexandre  Marchand, également 5,55 m.

Facile également la victoire de Pierre-Ambroise Bosse sur 800m. Il a pris la tête aux 150m, puis il a lâché un à un ses adversaires au début du second tour pour accélérer et finir en 1'45"47. "Je n'ai ensuite pensé qu'à la technique de course", a souligné le champion  d'Europe espoirs. Bosse, 22 ans, a devancé de près de deux secondes le Bordelais Pascal  Renaudie (1:47.36) et le Mulhousien Sofiane Selmouni (1:47.96), pour battre le  record des championnats nationaux de son entraîneur Philippe Dupont. "Cette tactique était absolument prévue. Cette course-là, elle va  ressembler à celle de Zürich (aux Championnats d'Europe) où je viserai l'or. A  la place de Renaudie et Semouni, je me suis imaginé les Polonais Lewandowski et  Kszczot", a affirmé le coureur de Gujan-Mestras (Gironde). Vendredi, il sera à Monaco face notamment à David Rudisha. Il ambitionnera de battre le record de France de Mehdi Baala (1'43"15).

Christophe Gaudot @ChrisGaudot