Renaud Lavillenie.

Championnats de France d'athlétisme : Lavillenie et Robert-Michon assurent, le retour de Belocian

Publié le , modifié le

Cette dernière journée des championnats de France d'athlétisme a apporté son lot de confirmations. Renaud Lavillenie, grand favori à la perche, a gardé son titre en état le seul à passer la barre des 5,61 mètres. Chez les femmes Ninon Guillon-Romarin a, elle aussi, assuré. Sur le 110 mètres haies, la finale a été intéressante à suivre avec la présence de Kevin Mayer et le sacre de Wilhem Belocian, de retour à son meilleur niveau. Mélina Robert-Michon a gardé son titre national au disque.

Les championnats de France d'athlétisme touchent à leur fin. Et ce dimanche a été la journée des confirmations au stade Henri-Lux de Saint-Etienne pour les principales têtes d'affiche tricolores habituées aux joutes internationales. 

Ça passe pour Lavillenie et Guillon-Romarin

Particulièrement attendu à la perche, Renaud Lavillenie a répondu présent. Il a été le seul à passer la barre des 5,61 mètres, grimpant même jusqu'à 5,85 mètres (mais échouant à 5,90) et réalisant ainsi la meilleure performance française de la saison. Chez les femmes, Ninon Guillon-Romarin reste elle aussi championne de France avec un saut à 4,60 mètres.

Lamote réussit sa rentrée

Pour sa rentrée estivale, Rénelle Lamote a pris ses responsabilités en finale du 800 mètres. Partie très vite en passant sous la barre de la minute à la mi-course, la Française licenciée au Pays de Fontainebleau Athlé a tenu la distance pour s'imposer en 2'02''49, loin devant Justine Fedronic et Charlotte Mouchet. Pas suffisant cependant pour voir Lamote réaliser les minima (2'00''20) pour les Mondiaux.

Belocian nouveau champion de France du 110 mètres haie

C'était peut-être la finale la plus attendue du jour. La plus dense, très certainement. Avec la présence des frères Martinot-Lagarde, de Wilhem Belocian ou de Kevin Mayer, tous les yeux étaient rivés sur le 100 mètres haies. Au terme d'une course qui ne verra pas les temps validés en raison d'un vent trop favorable (+3m/s), c'est Belocian qui s'est logiquement imposé (13''14) devant Pascal Martinot-Lagarde et Ludovic Payen. Une démonstration du hurdler du Stade Lamentin qui avait déjà réalisé les minima et semble retrouver son meilleur niveau après plusieurs blessures. Le recordman du monde du décathlon Kevin Mayer, engagé sur la distance pour "progresser avec les spécialistes", termine au pied du podium avec un temps de 13''49.

Mouhamadou Fall plus fort que Lemaitre sur 200 mètres

Après sa disqualification pour faux-départ en finale du 100 mètres, Mouhamadou Fall a remporté le titre national sur le 200 mètres après un superbe finish (20''34). Une belle revanche pour le sprinteur, d'autant qu'il réalise les minima pour les Mondiaux. Christophe Lemaitre termine à la 6e place.

Mélina Robert-Michon remporte son 18e titre 

Un de plus pour Mélina Robert-Michon. La médaillée olympique de Rio (argent) s'est imposée facilement au concours de lancer du disque ce dimanche avec un jet à 60,55 mètres. La Lyonnaise remporte ainsi son 18e titre national devant Pauline Pousse et Irene Donzelot.

Premier titre de champion de France en plein air pour Compaoré

Un bond à 16,94 mètres a permis à Benjamin Compaoré de remporter pour la première fois un titre de champion de France du triple saut en plein air. Et le sauteur se rapproche par la même occasion des minima pour Doha, fixés à 17 mètres. Il a devancé Harold Correa et Yoann Rapinier.


Tous les résultats sont à retrouver sur le site de la Fédération française d'athlétisme