Ça s'est passé un 13 juillet 1985 : Sergueï Bubka devient le premier homme à franchir les 6 mètres à la perche

Publié le , modifié le

Auteur·e : Paul Giffard
Sergueï Bubka
Sergueï Bubka devient le premier athlète à franchir 6 mètres à la perche, le 13 juillet 1985 au Stade Jean-Bouin | PRESSE SPORTS

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Le 13 juillet 1985, Sergueï Bubka est sur le toit du monde. Lors du meeting de Paris, organisé au stade Jean-Bouin, le Soviétique devient le premier homme à franchir la barre des 6 mètres à la perche. Alors que le monde pensait que cette barre symbolique n'allait pas être atteinte de si tôt, l'athlète de 21 ans réussit l'un des plus beaux exploits de l'athlétisme. Véritable légende de sa discipline, le Tsar a battu pas moins de 35 records du monde au cours de son immense carrière.

"Je considère ça comme une simple étape que je me fixais, ce n'est pas si fantastique que cela. Déjà l'an dernier j'y pensais et j'aurai pu les réussir. Je ne suis pas étonné mais je vois maintenant les choses d'un autre œil." Alors qu'il vient de réaliser l'un des plus beaux exploits de l'athlétisme, Sergueï Bubka semble minimiser sa performance. L'homme qui banalise l'exceptionnel vient de décrocher la lune. Ce 13 juillet 1985, l'Ukrainien devient le premier athlète à franchir la barre des 6 mètres à la perche.

Tandis que Bernard Hinault dompte la montagne sur le Tour de France, qu'il remportera pour la cinquième fois une semaine plus tard, le jeune soviétique, âgé de 21 ans, domine la gravité pour s'envoler dans le ciel parisien du stade Jean-Bouin. 

"On pensait même que ça n'arriverait pas avant le début du XXIe siècle"

Bien loin de l'enceinte qui accueille les joueurs du Stade Français aujourd'hui, le stade est constitué de deux petites tribunes et de gradins au niveau des virages qui entourent la piste d'athlétisme. Seulement quelques milliers de spectateurs ont pris place dans les travées pour le meeting de Paris. Vu l'affluence, autant dire que personne ne pouvait prédire ce qui allait se passer, au point de rentrer dans l'histoire du sport. 

Boosté par la promesse de l'organisateur Raymond Lorre qui lui propose la somme de 10 000 dollars en cas de nouveau record du monde, une somme colossale à l'époque dans le monde de l'athlétisme, Bubka se prépare à franchir la barre symbolique des 6 mètres à la perche. "A cette époque, on se demandait qui serait le premier à le faire. On pensait même que ça n'arriverait pas avant le début du XXIe siècle", se remémore le natif de Louhansk. 

"Battre ce record fut une grande fierté"

Et c'est finalement le "Tsar" qui parvient à dresser la barre. Un heureux évènement a galvanisé l'athlète et la motivation a pris le dessus sur la fatigue. "J'étais papa de mon premier fils depuis seulement 4 jours", se souvient-il. "Je suis parti de Moscou à 6 heures du matin et suis arrivé à Paris à midi. Le concours commençant à 14 heures, j'ai à peine eu le temps de me changer à l'hôtel." Inscrit de dernière minute, le jeune prodige commence le concours en franchissant aisément une barre à 5m70 avant de tenter la barre à 6 mètres. Spécialiste en la matière, Bubka arrive dans la capitale française avec un titre de champion du monde obtenu deux ans auparavant. Il détient également le record du monde à 5m94, en ayant amélioré la marque du Français Thierry Vigneron (5,91 m) en 1984 à Rome. 

L'homme qui a amélioré sa meilleure marque de 15 centimètres en un an manque ses deux premiers essais. Le troisième va s'avérer payant. Vêtu d'un maillot rouge, d'un short blanc et de chaussettes remontées jusqu'au genou, il effectue la course d'élan parfaite pour un saut magistral. Il effleure la barre sans la toucher, puis la légende de la perche peut lever les bras au ciel. "Battre ce record fut une grande fierté, le faire à Paris dans un pays où le saut à la perche a une si grande place fut une joie encore plus intense" souligne-t-il. 

à voir aussi Ça s'est passé le 9 juin 1988... et 1991 : Sergueï Bubka bat le record du monde de saut à la perche Ça s'est passé le 9 juin 1988... et 1991 : Sergueï Bubka bat le record du monde de saut à la perche

Quelques semaines plus tard, il remporte la Finale du Grand Prix de Rome puis le concours à Canberra lors de la Coupe du monde des nations. Pour ses performances, il sera récompensé par le Grand prix de l'Académie des sports en 1985. Au cours de son immense carrière, le champion olympique 1988 à Séoul battra pas moins de 35 records du monde (18 fois en salle 17 fois à l'extérieur). À noter que le record du monde actuel en plein air (6m14) est détenu par Sergueï Bubka et ce, depuis 26 ans. 

Paul Giffard paul_gfrd