Bolt: "Prouver que je suis toujours le meilleur"

Publié le , modifié le

Le triple champion olympique jamaïquain Usain Bolt, vedette ce jeudi de la réunion d'athlétisme de Rome, troisième étape de la Ligue de diamant, veut "prouver au monde" qu'il est "toujours le meilleur", pour sa première course depuis sa défaite contre l'Américain Tyson Gay à Stockholm, le 6 août 2010 dernier.

Q: Qu'attendez-vous en particulier pour votre retour en course?
R: "Je n'ai pas d'attente particulière, je veux juste voir où j'en suis, et voir ce que je dois faire pour les Mondiaux (du 27 août au 4 septembre, à Daegu, en Corée du Sud). Mais je me sens en forme."

Q: Qu'avez-vous fait depuis votre retrait des pistes, vous avez l'air changé, et ce n'est pas que la coupe de cheveux?
R: "Je me suis seulement entraîné pour les Mondiaux, j'ai pris mon temps pour faire les choses bien. J'ai fait un peu plus de travail physique, j'ai pris du muscle, c'est pour ça que j'ai peut-être l'air plus costaud!"

Q: Ressentez-vous de la pression pour vos grands débuts cette saison?
R: "Je n'ai jamais la pression! Mais pour la première fois, je suis un peu nerveux, à cause de la dernière course (à Stockholm). Je reste toujours calme et relax, et j'ai beaucoup travaillé pour cette course."

Q: Qu'a changé votre défaite contre Tyson Gay?
R: "Absolument rien. L'an dernier, ce n'était pas ma meilleure saison, c'est impossible de ne jamais perdre dans une carrière. Mais je suis de retour aux affaires, je veux prouver au monde que je suis toujours le meilleur."

Q: Avez-vous déjà dans la tête, et dans les jambes, un chrono pour jeudi?
R: "Je suis au début de ma saison, je n'ai pas les références des courses précédentes. Je veux juste faire de mon mieux."

Q: Et pensez-vous déjà à battre vos 9.58?
R: "Non, je veux juste montrer que suis de retour. Je n'ai pas besoin de records, mais j'ai envie de gagner et de rester au sommet. Un nouveau record du monde, ce n'est pas le plus important."

Q: Vous allez affronter le Français Christophe Lemaître, le meilleur sprinter d'Europe. Quel jugement portez-vous sur lui?

R: "C'est un grand athlète, il l'a montré la saison dernière. Il faut qu'il se concentre sur lui-même et pas sur les autres, qu'il continue à travailler, et un jour il sera parmi les trois, quatre premiers mondiaux."

Q: Visiblement vous adorez être sous les projecteurs...
R: "Moi? (grand sourire)"

Q: ...Vous n'êtes pas gêné dans votre vie privée?
R: "Non, j'aime ça, vraiment, c'est la rançon du succès. J'ai compris que quand on est au sommet, on n'a pas de vie privée, mais ça ne me pose pas de problème. Et je vis en Jamaïque, où on respecte ma vie privée."

AFP