Usain Bolt - Kingston 2012
Usain Bolt s'est adjugé la meilleure performance mondiale de l'année, à Kingston | AFP - RICARDO MAKYN

Bolt impressionne pour sa rentrée

Publié le , modifié le

Usain Bolt, triple champion olympique, a lancé sa saison de la plus belle des manières avec un chrono de 9"82 à Kingston, en Jamaïque. "Lightning Bolt" signe la meilleure performance mondiale de l'année dans une course perturbée par deux faux départs. Avec cette performance, inférieure de 9 centièmes à sa rentrée 2011, il confirme être sur la bonne voie, à trois mois des JO de Londres (27 juillet -12 août). Tout comme Yohan Blake, qui a claqué un 19"91 sur 200m.

La foudre a frappé ! Pour son retour à la compétition, dans son meeting national à Kingston, Usain Bolt a claqué un temps de 9"82 sur 100 mètres. Un chrono de haut vol qui lui offre la meilleure performance mondiale de l'année et lui attribue un peu plus l'étiquette de grand favori pour les JO de Londres. A trois mois de l'échéance olympique, le triple champion de Pékin a tenu à rappeler qui était le patron. Dans une année décisive pour lui, il prouve être à la hauteur des attentes placées en lui, par son entraîneur et par ses fans. Avec son chrono, de 9 centièmes inférieur à celui de l'an passé à la même époque, il s'est montré des plus affutés. "Je trouve que c'est un bon début. C'est bien meilleur que la saison passée, ce qui me fait dire que je suis en bien meilleure forme  cette année, a t-il indiqué. L'exécution n'était pas parfaite mais quand même bonne pour une première  course donc je suis satisfait. Ma fin de course est mon point fort, j'essaye donc de travailler la première phase. A mesure que je cours, ça va se mettre en place". 

Bolt : "Le meilleur est à venir"

Connu pour ses facéties et une confiance en soi absolue, le sprinteur le plus célèbre au monde a de quoi avoir le sourire et des motifs d'espérance pour la suite de sa saison. Quelques heures après sa victoire, il annonçait la couleur sur son compte Twitter : "Le meilleur est à venir". Celui qui affirme à l'envi vouloir battre son record du monde (9"58 à Berlin en 2009) cette saison, et pourquoi pas aux JO, a aussi prouvé qu'il avait les nerfs solides, après les deux faux départs qui ont entaché la course. Il aura l'occasion de perfectionner encore un peu sa course à l'occasion des trois meetings auxquels il s'est inscris, à Ostrava le 25 mai, Rome le 31 mai et à Oslo le 7 juin. Les sélections jamaïquaines auront lieu fin juin. Une formalité ?

Mais la concurrence sera rude à Londres. Son principal adversaire pourrait bien être son partenaire d'entraînement : Yohan Blake. Son compatriote peut lui aussi se vanter d'avoir fait tomber une autre MVP à Kingston. Le champion du monde 2011 du 100 a bouclé son demi-tour de piste en 19"91, un chrono "merveilleurx", de son propre aveu. Le titre lors des JO pourrait bien se jouer entre ces deux là.