Farah Bolt
Mo Farah et Usain Bolt ont été deux protagonistes importants des Mondiaux de Daegu | JOHANNES EISELE / AFP

Bolt accepte d'affronter Farah

Publié le , modifié le

Le sprinteur jamaïcain Usain Bolt a accepté dans une interview diffusée lundi d'affronter pour la bonne cause une autre tête d'affiche des Jeux olympiques de Londres, le spécialiste britannique de la course de fond Mohamed Farah.

L'homme le plus rapide de l'histoire, double champion olympique du 100m, 200m et 4x100m, a précisé que la distance idéale pour un tel événement serait de 600 mètres, un compromis entre les courses fétiches des deux athlètes. "Mo" Farah, sacré à Londres sur 5.000m et 10.000m, a directement apostrophé dimanche la star jamaïcaine lors d'un entretien avec la chaîne Sky Sports: "Es-tu prêt à le faire ? Allez, il faut dire oui." 

"Ça a l'air amusant", lui a répondu Usain Bolt lors d'une autre interview. "Ça sera dur, mais c'est pour une oeuvre caritative, donc on le fera en s'amusant et en prenant du plaisir." Le détenteur des records du monde du 100m et du 200m a, en revanche, rejeté l'hypothèse de concourir sur 1.500m. "C'est beaucoup trop long", a-t-il estimé. "600m, je peux essayer parce que j'ai déjà fait cette distance à l'entraînement, mais pas 1.500m." 

Habitué au fond, Mohamed Farah, d'origine somalienne, s'est récemment essayé à des distances plus courtes, au point d'établir ce mois-ci un nouveau record d'Europe du 1.500m en 3'28"81.

Reuters