Athlétisme baala mehdi portrait 2009
Mehdi Baala | AFP-Coffrini

Baala privé d'Euro...

Publié le , modifié le

Les Championnats d'Europe de Barcelone (27 juillet au 1er août) se feront sans Mehdi Baala, contraint de déclarer forfait en raison d'une blessure à un tendon. L'athlète a indiqué qu'il souffrait depuis plusieurs mois "d'une inflammation du tendon d'Achille gauche". L'équipe de France pourra néanmoins compter sus ses autres vedettes à l'instar de Romain Mesnil. A moins que d'autres mauvaises surprises pointent d'ici là le bout de leur nez...

Le drapeau blanc est de sortie pour Medhi Baala. Le double champion d'Europe en titre du 1500 m ne sera pas du voyage pour les Championnats d'Europe de Barcelone. La raison ? Une douleur au tendon d'Achille gauche qui a contraint l'athlète a déclarer forfait. L'absence du Strasbourgeois se révèle être un coup dur pour l'équipe de France qui espère ramener d'Espagne bon nombres de médailles. Pourtant, le Français croyait en ses chances de participation malgré cette blessure au tendon qu'il traîne depuis plusieurs mois." Contraint de limiter mon entraînement au footing,  des soins intensifs approprié m'ont permis de commencer à m'entraîner  sur piste depuis la mi mai. La progression dans la qualité de mes séances, au  cours des dernières semaines, me permettait d'être optimiste pour les échéances  du mois de juillet", a expliqué Baala qui manquera également les  "France" en fin de semaine prochaine à Valence. Reste que l'optimisme de l'athlète est vite retombé lorsqu'il a fallu "pousser la machine". " L 'enchaînement nécessaire des séances de vitesse effectuées ces  derniers jours, ont mis en évidence que la guérison du tendon était encore  insuffisante", a-t-il fini de déclarer.

Le  médaillé de bronze aux JO-2008 semble donc jouer de malchance. L'an passé, aux Mondiaux de Berlin,  l'athlète n'avait pu obtenir mieux qu'une 7e place, après avoir vécu une préparation perturbée par une entorse à la cheville...gauche. L'athlète a eu du mal à cacher sa déception, lui qui espérait à 32 ans, concourir pour un troisième titre européen consécutif.

Même s'il n'exclut pas de courir quelques courses d'ici la fin de saison, c'est malgré lui que Baala regardera ses partenaires tenter de faire bonne figure à Barcelone. Car pour cette compétition, l'équipe de France se montre ambitieuse et compte bien sur ses vedettes pour décrocher des breloques, d'un autre métal que le bronze. Les perchistes Renaud Lavillenie et Romain Mesnil seront entre autres les fers de lance d'une équipe nationale qui attendra également beaucoup de Teddy Tamgho, spécialiste du triple saut et du coureur Bob Tahri. En espérant, évidemment, que les leaders  ne connaissent pas la même mésaventure que le malheureux Baala...

Rayan Ouamara