Mahieddine Mekhissi Benabbad
Mahieddine Mekhissi, malgré sa rixe avec Baala, sera bien à Daegu | AFP

Baala et Mekhissi suspendus

Publié le , modifié le

Mehdi Baala et Mahieddine Mekhissi Benabbad ont été suspendus provisoirement samedi par la Fédération française d'athlétisme pour "comportement inqualifiable", après qu'ils en soient venus aux mains lors du meeting Diamond League de Monaco la veille. Les deux athlètes ont échangé tentatives de coup de tête et coups de poing, à la fin du 1.500 m devant les caméras de télévision.

Ils ont poursuivi leur affrontement dans les vestiaires du stade Louis II devant les autres participants et nombre d'observateurs. On ignore les origines de cette échauffourée entre deux athlètes qui ne se sont jamais vraiment appréciés. Il pourrait s'agir d'un geste mal compris de l'un envers l'autre "ressenti comme une provocation" a déclaré le patron de la compétition monégasque qui a par ailleurs indiqué que les deux hommes seront privés  de toutes primes financières qu'ils devaient toucher pour leur apparition dans la Principauté.

"Ce sont deux grands champions qui devraient montrer l'exemple, et leurs comportements n'étaient pas beaux. Ce n'est pas la promotion que je voulais faire de Monaco. J'aurais préféré qu'on garde les images du 1500 m, de la perche etc, plutôt que d'un combat de rue", a fait valoir Jean-Pierre Schoebel.   

C'est donc la même conclusion qu'a tirée la Fédération française d'athlétisme dans le communiqué qu'elle a publié. "Suite au comportement inqualifiable de Mehdi Baala et
Mahieddine Mekhissi Benabbad, vendredi soir lors du meeting Herculis de Monaco, Bernard Amsalem, président de la Fédération française d'athlétisme, a décidé, ce jour, de saisir en urgence la commission disciplinaire de la FFA afin de faire toute la lumière sur cet incident et prendre les mesures qui s'imposent...Dans le même temps, le bureau fédéral conformément aux règlements généraux a décidé d'une suspension provisoire des deux athlètes en attendant la réunion de la commission disciplinaire. Celle-ci se réunira en urgence et au plus tôt sous 8 jours, comme le prévoit le règlement disciplinaire."

Les excuses des Athlètes

Mahiedine Mekhissi Benabbad s'est exprimé samedi en précisant qu'il éprouvait "un sentiment de honte et de culpabilité" au lendemain de cette bagarre avec Mehdi Baala.
 "Je regrette sincèrement d'avoir mal réagi à la provocation. Tout est parti d'un malentendu, ce n'est pas digne des valeurs de notre sport l'athlétisme . Ce comportement ne me ressemble pas, c'est une réaction incompréhensible et stupide. Je me dois d'être exemplaire et je déplore ces gestes honteux. Je m'excuse auprès des téléspectateurs, du public, des fans, de mes partenaires qui m'ont toujours soutenus. Je mesure l'impact que ces images ont pu susciter à l'organisation, à notre fédération, à la ligue professionnelle et à mon club et je le regrette sincèrement.Aujourd'hui j'éprouve un sentiment de honte et de culpabilité, je suis triste et je mettrai tout en oeuvre pour me racheter".

De son côté, Mehdi Baala, qui avait déjà présenté ses excuses après l'incident, s'est de nouveau exprimé samedi.  "Je souhaite réitérer mes excuses auprès des organisateurs du meeting, des spectateurs du stade Louis II, des téléspectateurs, de l'ensemble des passionnés d'athlétisme et notamment des jeunes athlètes qui ont pu assister à cette scène inexcusable sur un stade. Je m'excuse également auprès de Mahiedine pour ce malentendu qui a malheureusement dégénéré", a poursuivi le médaillé de bronze du 1500 m des JO de Pékin. "Depuis de nombreuses années, je fais beaucoup d'efforts et de sacrifices pour donner le meilleur de moi-même sur la piste et je regrette amèrement d'avoir contribué à ces images regrettables"