Athlétisme : Le Burkinabé Hugues-Fabrice Zango bat le record du monde du triple saut en salle

Publié le , modifié le

Auteur·e : France tv sport
Hugues Zango
Hugues Zango a écrasé le record établi par son entraîneur Teddy Tamgho. | AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

A Aubière ce samedi, Hugues-Fabrice Zango a pulvérisé le record du monde du triple saut en salle précédemment établi par son entraîneur Teddy Tamgho. Le Burkinabé est devenu le premier athlète à dépasser la barre des 18 mètres (18.07), offrant à son pays le premier record du monde en athlétisme de son histoire.

"Quand l'élève dépasse son maître". Teddy Tamgho a exprimé sa fierté sur les réseaux sociaux ce samedi après que son protégé Hugues-Fabrice Zango a battu son record du monde en salle du triple saut (17.92m), portant la marque à 18.07 mètres. "Nous savions déjà que le record devait tomber. Maintenant on repart au boulot car il ne faut pas s'arrêter là", a ajouté le sauteur français reconverti entraîneur.

L'élève dépasse le maître

Ce samedi, le Burkinabé de 27 ans Hugues-Fabrice Zango a confirmé sa place parmi les cadors de la discipline, lui qui s'était contenté du bronze derrière les Américains Christian Taylor et Will Claye aux Mondiaux de Doha en 2019. A Aubière, il est tout simplement devenu le premier athlète à dépasser la barre des 18 mètres, explosant sa meilleure marque personnelle établie en janvier 2020 (17.77m). Après avoir bondi à 17,33 m (2e essai), 17,61 m (4e essai) et 17,70 m (5e essai), le Burkinabé a attendu sa dernière tentative pour exécuter son saut historique, offrant à son pays un premier record du monde en athlétisme.

Repéré tardivement à 18 ans dans son pays et arrivé en France en 2015 avec un visa d'étudiant, Zango mène parfaitement de front sa carrière de sportif de haut niveau et ses études à l'université à Béthune, au sud-ouest de Lille, où il prépare une thèse en génie électrique. Intégré à la structure de Teddy Tamgho en juillet 2018, Zango a connu depuis une progression spectaculaire et ses résultats ont véritablement décollé à partir de 2019. Très ambitieux, il avait indiqué à l'AFP en septembre être venu à l'athlétisme "par hasard" tout en nourrissant un "grand rêve": "Amener le triple saut sur une autre planète." Le record du monde en extérieur du Britannique Jonathan Edwards (18,29 m), qui résiste depuis 1995, semble toutefois pour l'instant difficile à atteindre.

Avec AFP

France tv sport francetvsport