Athlétisme : La justice suisse déboute Caster Semenya

Publié le , modifié le

Auteur·e : Adrien Hemard
Caster Semenya Doha
Caster Semenya, le 3 mai, à Doha. | Karim JAAFAR / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Interdite de courir sur les distances entre 400 m et le mile par un nouveau règlement, Caster Semenya a vu son recours rejeté par la justice suisse. Une nouvelle défaite pour l'athlète sud-africaine.

Début mai 2019, un nouveau règlement concernant les athlètes hyperandrogènes a été adopté par l'IAAF. Celui-ci stipule que les athlètes hyperandrogènes ne peuvent plus concourir sur les épreuves allant du 400m au mile sans avoir diminué leur taux de testostérone à moins de 5 nmol/L pendant une période continue d'au moins six mois. 

à voir aussi Caster Semenya, en croisade contre l'IAAF Caster Semenya, en croisade contre l'IAAF Vidéo 01:21

C'est ce règlement, validé par le Tribunal Arbitral du Sport, qu'avait attaqué Caster Semenya devant le tribunal fédéral suisse. Le recours présenté par l'athlète et la fédération sud-Africaine d'athlétisme a été rejeté. Ce règlement, validé par le TAS en mai, reste donc en vigueur.