Eliud Kipchoge.

Athlétisme : Eliud Kipchoge élu athlète de l'année devant Kevin Mayer

Publié le , modifié le

À l'issue de la cérémonie des IAAF Awards se tenant à Monaco, et qui récompense les meilleur(e)s athlètes de l'année, Eliud Kipchoge a été élu athlète de l'année chez les hommes. Le Kenyan, recordman du monde du marathon en 2:01:39, devance le Français Kevin Mayer, qui a pourtant battu le record du monde sur le décathlon. Le Français regrettera sûrement la contre-performance aux championnats d'Europe. Chez les femmes, c'est la Colombienne Caterine Ibargüen qui l'emporte. La championne olympique du triple saut à Rio, vainqueure de la Ligue de diamant, s'était également illustrée en saut en longueur.

L'IAAF a tranché entre Kevin Mayer et Eliud Kipchoge. Malheureusement pour le Français, c'est le Kenyan qui a été célébré athlète de l'année 2018 par l'organisme international. Kipchoge a battu le record du monde du marathon le 16 septembre dernier à Berlin (2h01 et 39 secondes). Le même jour, Kevin Mayer améliorait le record du monde du décathlon à Talence (9 126 points).

Kipchoge au sommet 

Le Kenyan de 34 ans a atteint avec ce record le sommet d'une carrière riche en titres, débutée par un titre de champion du monde du 5 000 m en 2003 à Paris, où il avait dominé à 18 ans deux légendes de la piste, le Marocain Hicham El Guerrouj et l'Ethiopien Kenenisa Bekele. Viennent ensuite notamment deux médailles mondiales et trois olympiques: bronze en 2004 sur 5.000 m, argent en 2008 sur la même distance, puis or en 2016 sur marathon, distance sur laquelle il est invaincu depuis 2013. Il s'est forgé un palmarès unique sur les plus grands marathons du monde: Londres (3 fois vainqueur), Berlin (3 fois) et Chicago (1 fois).

Duplantis élu étoile montante de l'athlétisme mondial

Le prix de l'étoile montante homme est quant à lui revenu à Armand Duplantis. Le Suédois de 18 ans était devenu champion d'Europe de saut à la perche cet été, devançant Morgunov et Lavillenie. Très ami avec le Français, Duplantis avait subjugué tout le monde en effectuant son record personnel à 6,05 mètres, devant la deuxième meilleure performance de l'histoire en extérieur derrière les 6,14 mètres de Sergueï Bubka.

Chez les femmes, Ibargüen élue athlète de l'année

Chez les femmes, la championne olympique du triple saut Caterine Ibargüen a été sacrée athlète de l'année. La Colombienne a terminé première du concours de la longueur et de sa spécialité (le triple saut) aux Jeux d'Amérique centrale et des Caraïbes ainsi que sur la Ligue de diamant.

Le prix de l'étoile montante a, lui, couronné Sydney McLaughlin. L'Américaine de 19 ans, passée professionnelle en octobre dernier, a battu deux records du sur le 400m haies en junior (52,75). Elle a également remporté le titre de championne des Etats-Unis sur la distance. Lors des Jeux Olympiques de Rio en 2016, elle était devenue la plus jeune athlète du team USA en athlétisme depuis Carol Lewis et Denean Howard lors des JO de Moscou en 1980.

Clément Pons @Ponsclement