Christian Coleman impérial sur 100 mètres.
Christian Coleman impérial sur 100 mètres. | JAMIE SQUIRE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Athlétisme : Coleman souverain sur 100 m aux championnats des USA

Publié le , modifié le

L'Américain Christian Coleman s'est imposé facilement vendredi sur 100 m aux championnats des Etats-Unis à Des Moines (Iowa), obtenant ainsi sa place pour les Mondiaux-2019 de Doha.

Christian Coleman, qui avait dominé en demi-finale le champion du monde en titre, son compatriote Justin Gatlin, a mené la finale de bout en bout au Drake Stadium de Des Moines avec à l'arrivée un chrono de 9.99.

Auparavant, Coleman avait survolé sa demi-finale, remportée en 9.96 devant Isaiah Young, 2e en 10.15, et Justin Gatlin, 3e en 10.16. Après sa défaite en demi-finale, Gatlin, qui était déjà qualifié pour Doha grâce à sa médaille d'or obtenue aux championnats du monde de 2017, a choisi de ne pas participer à la finale.

Coleman, auteur de la meilleure performance mondiale de l'année sur 100 m en 9.81, a distancé dans la finale Michael Rodgers (10.12) et Christopher Belcher. "Je me sens très bien", a-t-il déclaré après sa victoire à Des Moines. "L'objectif pendant toute l'année était de faire partie de l'équipe" pour les Mondiaux de Doha.

Dans la finale du 100 m féminin, Teahna Daniels, qui n'est professionnelle que depuis cette semaine, a créé la surprise en s'imposant en 11.20. Après un départ plutôt lent, Daniels, 22 ans, originaire du Texas, a accéléré pour passer en tête à mi-course et battre sur le fil English Gardner, médaille d'or aux jeux Olympiques de 2016. Gardner est 2e en 11.25 et Morolake Akinosun 3e en 11.28. Déception pour Sha'Carri Richardson, la troisième femme la plus rapide du monde sur 100 m, qui s'est classée dernière de la finale.

Allyson Felix dans la douleur

Allyson Felix, sextuple médaillée d'or olympique, a elle dû batailler vendredi pour se qualifier pour la finale du 400 m féminin aux Championnats des Etats-Unis. Felix s'était trouvée en difficulté dès sa course de qualifications jeudi, avec une passable quatrième place. 

Mais la sprinteuse de 33 ans a intelligemment couru sa demi-finale vendredi, jouant de tactique pou glaner une troisième place qualificative pour la finale, en 51 sec 45/100. Ce temps est loin des standards de l'Américaine, qui affiche un record de 49 sec 26/100 sur le tour de piste, datant de 2015. Mais dans l'Iowa cette semaine, elle courait pour la première fois après avoir pris une année hors des pistes pour donner naissance à sa première fille.

"Je n'ai pas couru depuis tellement longtemps que j'utilise juste ces courses pour retrouver des sensations et savoir où je me situe. Ca fait du bien de s'y remettre", a déclaré Felix, avant d'ajouter : "Je n'avais jamais pensé qu'un jour je pourrais dire : 'Je suis juste heureuse d'être en finale'".

AFP