Renaud Lavillenie est satisfait par sa dernière compétition de l'année

Athlétisme : ce qu'il faut retenir de la Coupe Continentale

Publié le , modifié le

Ce week-end, quatre Français ont participé à la Coupe Continentale d'athlétisme à Ostrava. Renaud Lavillenie (2e), Alexandra Tavernier (5e), Pascale Martinot-Lagarde (3e) et Ophélie Claude-Boxberger ont représenté la Team Europe dans leur discipline respective.

Lavillenie finit bien sa saison. Ou pas. 

Certains diront que  Renaud Lavillenie a terminé sa saison sur une bonne note en République Tchèque. Après tout, il a bien franchi 5 mètres 80 dès son premier essai ; et ce avec une marge insolente sur la barre. Lui qui n'avait fait que cinquième à Zurich fin août a retrouvé un podium pour la dernière épreuve de l'année.  

D'autres seront moins positifs. On parle tout de même du recordman du monde du saut à la perche. Son seuil d'exigence est forcément supérieur à celui du commun des mortels. Faire deuxième derrière l’Américain Sam Kendricks, ne pourrait satisfaire le seul homme à avoir dépassé les 6 mètres 10.

Pourtant, c'est le principal intéressé qui tranche, d'après le site de l'Equipe. Son saut est encourageant : «Je suis surpris, je n'avais pas eu de telles sensations en course depuis le mois d'avril alors que j'étais pourtant fatigué ces dernières semaines notamment à Bruxelles. Là, je suis super content de mes intentions, et ça s'est vu, quand je passe 5,65 m et 5,80 m au premier essai. Ensuite je manque un peu de réussite, ma perche est trop souple à 5,85 m, j'en change pour une autre où j'avais peu de repères. Je finis la saison sur une perf intéressante, je n'étais pas loin de la victoire, pour une dernière compétition je suis satisfait.»

Martinot-Lagarde toujours bien placé, une fois gagnant 


Notre hurdleur champion d'Europe en titre, Pascal Martinot-Lagarde, a encore prouvé qu'il faisait partie du gratin mondial sans forcément être le meilleur européen ; contrairement à ce que sa victoire, pleine d'opportunisme il y a quelques semaines à Berlin, laissait entendre. PML a  fini derrière le leader mondial de l'année sur la distance, Sergey Shubenkov (13'03), vainqueur de la course. Lucide, il reconnaît : " J'ai gagné la course la plus importante de la saison mais je suis toujours derrière Sergueï Choubenkov sur l'ensemble de la saison." Le hurdler aura une dernière occasion de confirmer son sacre européen, lors du 110 m haies du Décastar à Talence.

Tavernier termine 5ème avec le troisième meilleur lancer

Cette coupe intercontinentale aura aussi été un laboratoire pour des règles parfois innovantes, parfois farfelues. Prenons le concours de marteau, puisqu'il concerne une Française. Alexandra Tavernier a lancé à 70,40m, soit la troisième meilleure performance du jour...sauf qu'elle a du s'arrêter à trois essais. Tout simplement parce que d'après la règle, seule une représentante par équipe a droit aux six essais. Or, pour la team Europe, c'est la Polonaise Anita Wlodarczyk qui a fait le meilleur jet avec 73,45m. Exit Alexandra Tavernier, alors que la meilleure de l'équipe Asie ainsi que celle de l'équipe Afrique ont été qualifiées avec des lancers largement moins lointains.  «Il y a une meuf qui fait 59 m et termine devant moi. Ça ne reflète pas la réalité de la compétition» a lâché Alexandre Tavernier à l'issue du concours. 

Sur 3000 m steeple, Ophélie Claude-Boxberger (Montbéliard Belfort Athlétisme) a terminé sixième d’une course facilement dominée par la Kényane Beatrice Chepkoech en 9’07’’92.

Au classement général, l'équipe d'Amérique termine en tête, suivie de l'équipe d'Europe (dont quatre Français donc) et l'équipe Asie-Pacifique. 

Le classement final de la Coupe Continentale d'Ostrava

Guillaume Poisson